Actualité & Articles
49èmes Journées de Soleure: le programme est connu

49èmes Journées de Soleure: ouverture et premières projections

Rédigé par |

Comme chaque année, la dernière semaine de janvier rime, pour les cinéphiles curieux de cinéma suisse, avec le festival de Soleure et ses journées cinématographiques souvent bien remplies et animées. Jeudi soir, le festival a donc ouvert ses feux en projetant en ouverture Akte Grüninger – Die Geschichte eines Grenzgängers réalisé par Alain Gsponer, qui revient sur une page sombre et honteuse de notre pays, le jour du 19 août 1938 où les frontières suisses furent fermées aux réfugiés en provenance du Troisième Reich. Paul Grüninger, commandant de la police saint-galloise, ne va pas respecter ces directives ; exploitant les lacunes du système bureaucratique, il a recourt à des moyens illégaux pour faire entrer en Suisse des centaines de réfugiés juifs fuyant le nazisme. À noter qu'à l'occasion de la première de ce film de fiction, le documentaire Grüninger Falls (Richard Dindo, 1997) sera projeté dans le cadre du programme « Histoires du cinéma suisse » ce dimanche 26 janvier à 14h, suivi d'une table ronde qui porte sur la thématique « Parler cinéma : raconter une histoire ». Une rencontre entre professionnels de la branche qui promet d'être passionnante.

La première journée de projections a débuté vendredi avec les premières de Der letzte Mensch, Sitting next to Zoe, Der Goalie bin ig et Operazione Lombardia ainsi que l'inauguration de la Rencontre dédiée à Peter Liechti. Hier soir ont également débuté les films de la section Focus consacrée cette année aux « prises de position ».

Dimanche soir, les festivaliers pourront encore découvrir dans cette section une fiction de Jasmila Zbanic intitulée For Those Who Can Tell no Tales.

Les Journées de Soleure démarrent très bien leur 49ème édition. Cette journée de samedi fut en tout cas très intense pour les festivaliers (« anstrengend », fut le terme utilisé par mon voisin avant la projection de l'émouvant Hilfe aus dem Osten  – voisin qui se révéla, ô surprise, être le réalisateur dudit film -, un brin amusé d'entendre une festivalière se "plaindre" de son programme chargé). En effet, plusieurs séances ayant affiché complet, il est fortement conseillé de venir vingt à trente minutes avant le début des projections.

Avis aux cinéphiles désireux de passer quelques heures magiques dans la belle cité médiévale.

Dans le même sujet...

49èmes Journées de Soleure: dernières séances!

Posté par |

La 49ème édition des Journées de Soleure prendra fin jeudi soir à l'occasion de la grande « Soirée de clôture ». En ce dernier jour du festival, quatre documentaires engagés sont au programme, toujours suivant le fil rouge de cette année: la thématique de la migration.

49èmes Journées de Soleure: L'escale et Neuland honorés

Posté par |

La 49ème édition des Journées de Soleure s'achève aujourd'hui par la remise des deux principaux prix en compétition : le Prix de Soleure et le Prix du Public. Les deux récompenses majeures du festival du cinéma suisse vont aux documentaires L'escale de Kaveh Bakthiari et Neuland de Anna Thommen.

CONCOURS Gagnez 2 places et un masque

Participer