Actualité & Articles
Locarno 2015: toute la couverture

"La Vanité": Interview audio de Carmen Maura

Rédigé par |

A l'occasion de la sortie de La Vanité de Lionel Baier, CLAP.CH a eu l'immense privilège de rencontrer Carmen Maura qui raconte ce tournage qu'elle considère comme un cadeau.

Suite à une confusion dont on cherche toujours la raison, ce n'est pas face à une caméra qu'elle répond aux questions de Firouz-Elisabeth Pillet, mais grâce à un enregistreur.

Elle s'attarde sur le suicide assisté, l'un des thèmes du film et nous avoue, sans chichi, qu'elle adore ne rien faire de temps en temps.

Dans le même sujet...

Locarno 2015: Panorama Suisse

Posté par |

Découvrez du 6 au 15 août des films suisses actuels au 68ème Festival del film Locarno. Y seront présentés des films ayant été des succès dans d’autres festivals, les favoris du public tout comme des films pas encore sortis en salles.

Locarno 2015: Rétrospective Sam Peckinpah

Posté par |

Cette année, le festival tessinois consacre sa rétrospective au grand réalisateur américain, avec un portrait le plus complet possible d'un des grands auteurs du cinéma et de la télévision.

Locarno 2015: Andy Garcia rencontre le public

Posté par |

L'acteur était convié par le Festival de Locarno pour un prix d'excellence à vie. Actuellement, il travaille sur un projet consacré à Hemingway, snobe la télévision et pense souvent à sa terre natale, "son" Cuba: «Tant qu'il y la famille Castro au pouvoir, je ne reviendrai pas.»

Locarno 2015: Michael Cimino rencontre le public

Posté par |

Le réalisateur, scénariste et producteur lauréat d'un Oscar, auteur de chefs-d'œuvre tels que "The Deer Hunte"r (1978) et "Heaven's Gate" (1980), est arrivé au Festival du film de Locarno pour y recevoir le Léopard d'honneur. En attente d'un nouveau film depuis vingt ans, il précise: «Je préparais un parfait remake pour Clint Eastwood, mais il a dit non.»

Locarno 2015: "Entertainment" de Rick Alverson

Posté par |

La prestation de Turkington dans Entertainment est indéniablement forte mais pour les spectateurs européens, qui ne sont pas familiers avec Neil Hamburger, cet anti-comique, il est difficile de rentrer dans le film qui s'étiole et aurait pu aisément être amputé d'une demi-heure.

Locarno 2015: "Heimatland"

Posté par |

"Heimatland" bouscule, met mal à l'aise et c'est salvateur à l'heure du politiquement correct et de l'édulcoration maladive qui s'empare de plus en plus des gens qui brandissent l'étendard de la tolérance pour excuser tout et n'importe quoi, comme si l'on vivait dans un monde parfait, où chacun pourrait faire ce qu'il voudrait.