Actualité & Articles

Décès de Jean Rochefort

Rédigé par |

Le Colonel Louis Marie Alphonse Toulouse tire sa révérence

Hospitalisé depuis août, Jean Rochefort s’est éteint la nuit de dimanche à lundi dans un hôpital parisien à l’âge de huitante-sept ans.

Le cinéma français vient de perdre l’un des ses comédiens les plus remarquables. Jean Rochefort représentait la classe et la douce folie dans une filmographie autant populaire que pointue. Il reçut trois César: Meilleur acteur dans un second rôle pour Que la fête commence de Bertrand Tavernier en 1976, Meilleur acteur dans Le Crabe-Tambour de Pierre Schoendoerffer en 1978 et un César d’Honneur en 1999. Il fut nommé à quatre reprises: trois fois comme Meilleur Acteur pour Courage fuyons d’Yves Robert en 1980, Tandem de Patrice Leconte en 1988, Le Mari de la coiffeuse de Patrice Leconte en 1991 et comme Meilleur Acteur dans un second rôle pour Ridicule de Patrice Leconte en 1997. Son rôle dans L’Homme du train de Patrice Leconte lui valut le prix du public du Meilleur Acteur à La Mostra de Venise en 2002 et le Prix Lumière du Meilleur Acteur en 2003.

Tous ses partenaires qui ont eu la chance de partager un film avec lui ne tarissent pas d’éloges envers son travail et sa personnalité, louant son élégance, sa gouaille et sa gentillesse. Il était autant adulé par le public que la profession, passant de succès populaires comme Le Grand Blond avec une chaussure noire, dans le rôle de l’infecte Colonel Toulouse ou Un éléphant ça trompe énormément, à des oeuvres plus confidentielles comme Le Fantôme de la liberté.

Grand amateur des belles lettres, il avait participé dernièrement à une web série intitulée Les Boloss des belles lettres où il résumait les grands classiques de la littérature mondiale en usant d’un langage "djeune" et énervé pour le plus grand bonheur de ses auditeurs.

CONCOURS Gagnez des places pour aller voir La Promesse de l'Aube

Participer

CONCOURS Gagnez un DVD ou un Bluray de Atomic Blonde

Participer