Actualité & Articles

NIFFF 2020: Partenariat avec Spamflix

Rédigé par |

En attendant l’annonce intégrale du programme spécial hors-série de l’édition 2020, le NIFFF continue son parcours rétrospectif en partenariat avec Spamflix, plateforme de streaming désormais disponible en Suisse. Si le nom fait penser à Netflix, le principe du service est bien différent: Spamflix ne prévoit pas d’abonnement, mais plutôt des locations à l’unité, pour environ 4 francs, qui durent 72 heures, ou bien plusieurs titres dans le cadre de packs spécifiques, dont les tarifs varient selon les cas. De plus, la plateforme, dont l’application est téléchargeable sur les dispositifs iOS et Android, a pour but de présenter des films cultes et rares, du genre qu’on ne trouve pas souvent sur les services les plus populaires. 

Il est donc logique que le NIFFF ait décidé de collaborer avec Spamflix, en proposant un programme de courts métrages comme le font d’autres festivals partenaires tels que Fantastic Fest ou Trieste Science+Fiction.  Pour ce qui concerne les longs métrages, les fidèles du festival neuchâtelois, ainsi que d’autres manifestations suisses, pourront y retrouver des films de Denis Côté, Peter Strickland, Sion Sono, Quentin Dupieux, Gabriel Abrantes et bien d’autres cinéastes. Une bonne stratégie pour voir ou revoir des titres difficiles à repérer en salles, en attendant que les festivals soient de nouveau parmi nous.

La 20e édition du NIFFF, qui devait se tenir du 3 au 11 juillet, a été reportée et aura lieu en 2021. Un programme rétrospectif est prévu tout au long de l’année, sur la RTS et dans les salles partenaires, et une sélection de 20 longs métrages inédits en Suisse sera disponible en ligne, dans le cadre d’un projet spécial hors-série, pendant les dates initialement prévue. L’intégralité de ce programme, dont le film préféré des spectateurs recevra le Prix du Public RTS, sera annoncée le 18 juin.

CONCOURS Gagnez 2 places et des goodies

Participer