Actualité & Articles

ZFF Succès sur toute la ligne avec 68 000 visiteurs

Rédigé par |

Le 16ème Zurich Film Festival était la première grande manifestation de Suisse à avoir lieu ainsi que le premier grand festival du film international à proposer une édition physique avec un programme complet. 165 films ont été présentés, dont un record de 23 Premières mondiales (11 en 2019). 68 000 spectatrices et spectateurs sont venus au ZFF, un résultat bien supérieur à celui qu’escomptaient les organisateurs.


«Nous sommes vraiment contents», a déclaré le directeur du ZFF, Christian Jungen. «Nous voulions, avec le ZFF, faire souffler un vent d’optimisme et remettre la machine en marche. Nous y sommes parvenus. Et l’événement a prouvé que les gens ont à nouveau envie d’aller au cinéma.» Une centaine de projections ont été complètement épuisées; pour plus de 100 des 165 films l'occupation des salles a été exploité à plus de 90 pour cent. Après déduction des sièges qui ont dû être laissés vacants en raison des mesures de sécurité, les chiffres de fréquentation sont équivalents à ceux de l'année précédente. «Nous avons prouvé que, malgré les circonstances actuelles, il est possible d’organiser une manifestation culturelle. Nous espérons ainsi que d’autres organisateurs oseront reprendre leur activité et que les gens iront plus souvent au cinéma», a poursuivi Christian Jungen.

Éloge de Juliette Binoche

De nombreux professionnels du cinéma étaient ravis de pouvoir à nouveau présenter leurs œuvres aux spectateurs, dans des cinémas. Figuraient au rang des invités et des lauréats que le ZFF a eu le plaisir d’accueillir Johnny Depp, qui a produit le film documentaire CROCK OF GOLD sur le groupe de folk punk irlandais, The Pogues. La comédienne oscarisée Juliette Binoche, qui a reçu le Golden Icon Award, a écrit sur Instagram à propos de sa visite au ZFF: «Merci au Zurich Film Festival et à Christian Jungen! Merci également au spectateurs pour l'accueil chaleureux». La réalisatrice française Maïwenn a été récompensée par le A Tribute to... Award, Til Schweiger a reçu un Œil d’or récompensant sa carrière, et Rolf Lyssy est lauréat cette année du Career Achievement Award.

Dans le cadre de l’Award Night glamour, à l’Opéra de Zurich, les gagnants des trois compétitions ont reçu hier soir, samedi, leur Œil d’or doté de 25 000 francs chacun. Les prix principaux ont été décernés à des réalisatrices. La part de femmes participant aux compétitions était de plus de 55 pour cent.

HOCHWALD d’Evi Romen a décroché l’Œil d’or de la Compétition Projecteurs. Le film raconte l’histoire de Mario, jeune homme du Tyrol du Sud qui rêve d’être danseur. Il retrouve Lorenz, son ami d'enfance, le suit à Rome, où il sera victime d'un attentat dans un bar gay. Des mentions spéciales vont à ONE OF THESE DAYS par Bastian Günther (Allemagne, USA) et WOOD par Monica Lăzurean-Gorgan, Michaela Kirst et Ebba Sinzinger (Autriche, Allemagne, Roumanie).

L’Œil d’or de la Compétition Fiction a été décerné à la Mexicaine Fernanda Valadez pour son premier film SIN SEÑAS PARTICULARES. Son drame suit une mère mexicaine à la recherche de son fils, qui voulait émigrer aux États-Unis mais a été enlevé en chemin.

L’Œil d’or de la Compétition Documentaire a été décerné à TIME de Garrett Bradley (USA). Le long métrage documentaire brosse le portrait de Sibil et de son mari Rob, auteurs d’un braquage de banque voilà 21 ans. Elle s’en sort avec une légère peine privative de liberté. Lui est condamné à 60 ans de prison.
Des mentions spéciales vont à THE EARTH IS BLUE AS AN ORANGE par Iryna Tsilyk (Ukraine, Lituanie) et ACASĂ, MY HOME par Radu Ciorniciuc (Roumanie).

Présence forte pour les films suisses

La France était cette année à l’honneur, mais le cinéma suisse aussi était bien représenté. 27 productions indigènes ont été diffusées, notamment WANDA, MEIN WUNDER de Bettina Oberli, qui a ouvert le festival, et EDEN FÜR JEDEN de Rolf Lyssy, qui a reçu le Career Achievement Award. Le premier film de Karin Heberlein, SAMI, JOE UND ICH, parle de trois jeunes secondas qui vivent en banlieue zurichoise. Le film a remporté le Prix des églises ainsi que le Prix du public.

Le Zurich Summit, qui s’est tenu le week-end dernier au Dolder Grand, a aussi rencontré un franc succès. Pour la première fois depuis l’arrivée de la pandémie, les leaders de l’industrie mondiale du cinéma se sont retrouvés en vrai pour discuter des défis de l’économie du film. Figuraient parmi les participants le directeur de la Berlinale, Carlo Chatrian, le chef de CAA Roeg Sutherland et le directeur de la SSR Gilles Marchand. Ray Parker Jr. a donné trois concerts au ZFF, donc un lors du sommet. 

Le 17ème Zurich Film Festival se tiendra du 23 septembre au 3 octobre 2021.

Source communiqué

Photos: (©Getty Images for Zurich Film Festival)