Actualité & Articles

Les 56es Journées de Soleure auront lieu

Rédigé par |

Les 56es Journées de Soleure auront lieu du 20 au 27 janvier 2021 sous la forme d’une édition en ligne riche et variée. Le festival du cinéma suisse lance la section «A l’atelier» et décernera pour la première fois un prix destiné à un premier long métrage et baptisé «Opera prima». La «Rencontre» sera dédiée au réalisateur et producteur tessinois Villi Hermann, le programme spécial «Focus» traitera de la situation de la critique de films. 

«Ces derniers mois, nous avons préparé les 56es Journées de Soleure sous la forme d’une édition hybride, à la fois sur place et en ligne. Étant donné l’évolution de la pandémie et les mesures de protection décidées par la Confédération et le Canton de Soleure, notre édition en ligne, conçue initialement comme la jambe libre, devient du coup notre jambe d’appui.», explique Anita Hugi, directrice des Journées de Soleure. «Le programme de films sera entièrement disponible sur notre plateforme payante, y compris les programmes spéciaux comme ‘Rencontre’ et ‘Focus’. Tous les prix seront maintenus et je me réjouis de présenter un nouvelle distinction.» Des discussions sur les films auront lieu et le programme annexe sera accompagné de formats de médiation virtuels et de connexions en direct. «L’organisation en ligne offre peut-être aussi et malgré tout la possibilité de nous adresser en ligne à un public qui ne connaît pas encore les Journées de Soleure ou le cinéma suisse», espère Anita Hugi. «Si les salles de cinéma sont ouvertes en janvier à Soleure, des films pourraient y être projetés en complément du festival en ligne, en accord avec les mesures de protection en vigueur.»

Felix Gutzwiller, le président des Journées de Soleure, ajoute: «Le coronavirus s’est propagé à grande vitesse dans le canton de Soleure comme ailleurs. Les grandes manifestations n’y sont donc pas autorisées avant la fin janvier 2021 et le nombre de participants est limité à 30 personnes. Notre planification se fonde sur d’étroits contacts avec les autorités et tient compte naturellement de la protection du public, des professionnels et des collaborateurs.»

Le projet de festival en ligne, avec un lien minime sur place, est aussi selon le président un signe de solidarité envers la branche du cinéma. «Nous souhaitons également souligner notre haute estime à l’égard de la culture cinématographique suisse justement en ces temps difficiles et ne pas renoncer totalement aux rencontres directes. Pouvoir annoncer, alors que la deuxième vague atteint son pic, la création d’une nouvelle section et d’un prix doté de 20’000 francs, ce sont là de très bonnes nouvelles.»

Les 56es Journées de Soleure vont en ligne
 
Les 56es Journées de Soleure auront lieu du 20 au 27 janvier 2021 sous la forme d’une édition en ligne multiforme. Les films seront proposés selon la programmation régulière du Festival. Des discussions sur les films auront lieu et le programme sera accompagné de formats de médiation virtuels et de connexions en direct. Toutes les récompenses, soit le «Prix de Soleure», le «PRIX DU PUBLIC», «Opera Prima» et d'autres distinctions ainsi que le «Prix d’honneur» seront effectivement remises.

Pour autant que la situation sanitaire le permette, un programme de films sur place, adapté à cette situation, est envisagé. En partenariat avec les cinémas Canva, Capitol et Palace, un certain nombre de séances cinématographiques sont prévues en ville de Soleure. Les salles Konzertsaal, Landhaus et Reithalle ne seront pas ouvertes.

En vue des 56es Journées de Soleure, 651 films de tous genres et toutes durées ont été envoyés aux organisateurs (année précédente: 626).
Un nouveau prix:  «Opera Prima»
 
En inaugurant «Opera Prima», les Journées de Soleure innovent et créent un prix destiné aux premiers films dans le cinéma suisse. La compétition transversale accueillera tous les premiers longs métrages de la sélection officielle dans les sections «Panorama Suisse», «Prix de Soleure» et «PRIX DU PUBLIC» et le jury sera composé de spécialistes de la scène cinématographique suisse et internationale. La nouvelle distinction est dotée de 20’000 francs. Les fonds culturels de SUISSIMAGE et de la SSA en sont les donateurs.
Une «Rencontre» pour Villi Hermann

Le programme spécial «Rencontre» des 56es  Journées de Soleure est dédié à Villi Hermann. Depuis plus d’un demi-siècle, le producteur et réalisateur bientôt octogénaire marque de son empreinte la création cinématographique suisse. Il a joué le rôle de pionnier du cinéma tessinois. Les Journées de Soleure présenteront la première rétrospective de son travail en Suisse et donneront accès à ses premiers films, qui ont été numérisés. «’Il nostro cinema deve parlare di noi’ – le cinéma doit parler de nous-mêmes: Villi Hermann suit depuis toujours cette ligne directrice. Réalisateur, il considère que sa tâche consiste à proposer une intervention poétique et à dialoguer avec l’art; producteur, il cherche à repérer les nouveaux talents et les prend sous son aile. Je ne peux pas imaginer aujourd’hui de meilleure Rencontre que celle qui rend accessible l’œuvre protéiforme de Villi Hermann», explique Anita Hugi.
Un éloge de la critique
 
Le programme spécial «Focus» se penchera sur la critique de cinéma. A l’enseigne de «Éloge de la critique – Lob der Kritik», des tables rondes et des master classes vont s’interroger sur le rôle qu’elle peut jouer aujourd’hui et demain. «Focus», conçu pour se dérouler en ligne, comprend aussi un riche programme de films. «Année après année, dans ‘Focus’, les Journées de Soleure mettent en discussion des thématiques d’actualité importantes pour la société et la création cinématographique suisse. La critique (de cinéma) fait partie intégrante du processus de fabrication d’un film – en effet, sans elle, il n’y a pas d’évolution. Son apport au débat critique et à la médiation approfondie du cinéma (suisse) est aujourd’hui mis sous pression dans les médias locaux, nationaux et internationaux, ce dont pâtit en particulier la culture cinématographique. Pourtant, notre intention n’est pas de revisiter le passé mais bien plutôt de jeter le regard vers le futur et de nous demander quelles impulsions seraient nécessaires pour que la critique puisse s’affirmer durablement», promet Anita Hugi, directrice des Journées de Soleure.
Une nouvelle section: «A l’atelier»
 
La nouvelle section «A l’atelier» se focalisera sur le processus de la création cinématographique. «Pour moi, il est important que Soleure propose les deux volets: un forum pour le cinéma suisse actuel et un autre pour les échanges artistiques. La première édition de «A l’atelier», qui se déroulera surtout en ligne à cause de la pandémie, proposera de nombreux programmes d’échange, en collaboration avec des partenaires nouveaux et anciens, suisses et internationaux», annonce Anita Hugi. La section comportera une large palette de manifestations axées sur l’interaction, ouvertes et fermées au public. Elle ira d’ateliers sur des questions créatives, culturelles et techniques à des master classes publiques ou des événements de match-making pour les professionnels de tous métiers en passant par des visionnages de films au stade du premier montage.

C’est ainsi que le renommé programme de conseil «First Cut Lab» dédié aux films de fiction fera étape en Suisse pour la première fois, que le réseau «Eurodoc» invite dans le cadre des 56es Journées de Soleure à un atelier (digital) destinés à des productrices et producteurs suisses et que la réalisatrice et scénariste suisse Petra Volpe («Frieden», «L'ordre divin») parlera dans le cadre d’une rencontre de son processus créatif. Le partenaire principal du programme «A l’atelier» est le Pour-cent culturel Migros Story Lab.
Les 56es Journées de Soleure ont lieu du 20 au 27 janvier 2021.