Critique

Seven Sisters

 
Critique par |

Sept en une

Avec What Happened to Monday? (Seven Sisters) de Tommy Wirkola signe un long métrage d’action dans un contexte d’anticipation, l’un finissant par l’emporter sur l’autre, dommage.

Dans une société qui ne permet qu’un seul enfant par couple, Terrence Settman (Willem Dafoe) devient grand-père de septuplées. Il décide de les nommer selon les jours de la semaine. Ainsi Lundi pourra sortir de leur cachette tous les lundis, et ainsi de suite. Mais quand elles sont dehors, elles représentent toutes la même personne, Karen Settman (Noomi Rapace). Terrence fait bien attention à ne négliger aucun détail, si bien que, quand Jeudi, encore enfant, revient de sa sortie avec une blessure impossible à maquiller, il fait subir à ses six soeurs le même sort. Mais l’engrenage bien rôdé s’enraye le soir où Lundi ne revient pas à la maison.

Après une très bonne mise en place d’un univers parfaitement cohérent, What Happened To Monday? a tendance à se transformer de plus en plus en film d’action sommes toutes conventionnel, mais finalement indispensable en regard de la volonté du scénario d’en arriver là. Le message politique incarné par une Glenne Close qui joue une politicienne avide de pouvoir usant de la corde sensible pour convaincre ses électeurs est très pessimiste, ce qui donne sa caution «horreur» au long métrage.

Avec What Happened to Monday?, on se trouve face à ces films auxquels il manque on ne sait quoi pour qu’ils soient dans le haut du panier. Ici, on est très partagé entre la réussite incontestable du futur cohérent proposé et le choix d’une mise en scène se focalisant surtout sur l’action. L’équilibre est top chancelant. Mais il offre le plaisir de voir à l’oeuvre d’excellents comédiens et un octuple numéro de Noomi Rapace que l’ont sent très amusée à incarner autant de caractères différents.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Gagnez un set de goodies du film et 2 places

Participer