Critique

Le Petit Monde

 
Critique par |

Etre un enfant aujourd’hui

Dans ce documentaire remarquable, Benjamin Poumey nous plonge en immersion au coeur de La Madeleine des Enfants à Genève.

Institution de la Petite Enfance, La Madeleine des Enfants accueille quotidiennement une centaine d’enfants âgés de quatre mois à quatre ans répartis en quatre catégories: les bébés, les petits, les moyens et les grands. La caméra de Benjamin Poumey capte des instants entre eux et le corps éducatif chargé de s’en occuper. On les suit dans leurs activités qui tourne très souvent autour du jeu dans cet endroit où tous les espaces sont pensés pour être des lieux de vie, même les escaliers, qui deviennent un véritable terrain de sport. Le film s’attarde aussi sur les adultes qui sont là pour que ces enfants apprennent à vivre en société. Les réunions de travail sont aussi captivantes que les moments avec les enfants car elles illustrent le leitmotiv de l’institution qui tient en une phrase qui résume magnifique sa démarche pédagogique: «Laisser à l’enfant l’espace et le temps pour vivre son enfance».

Avec une discrétion proche de celle que l’on utilise pour le documentaire animalier, le réalisateur ne semble jamais perturber le quotidien de cet endroit plein de vie et de joie, mais aussi de drames et de petits malheurs qui font le sel de l’existence. Les adultes donnent magnifiquement l’air d’ignorer totalement l’équipe de cinéma qui les scrute. Du coup, le spectateur observent leur travail avec beaucoup d’attention sans ne jamais ressentir le moindre ennui. Du côté des petits pensionnaires, on remarque à plusieurs reprises qu’ils jettent un coup d’oeil à la caméra, ce qui nous permet judicieusement de voir dans leur regard leur ressenti. Et il peut s’en passer des choses dans ces petites têtes. Chaque enfant de l’institution montre déjà une personnalité propre à lui et à ce qu’il vit. Le corps éducatif en tient compte et sa démarche qui respecte chacune de ces personnalités est une tâche complexe que le film met en lumière de manière subtile par un montage très intelligemment précis.

Le film regorge de moments mémorables comme les cours de cuisine avec un chef à l’écoute, l’anniversaire de Gabriela, ou encore ce jeu de bataille conçu pour canaliser les trop-plein d’énergie. Grâce à ce film qui refuse très pertinemment tout commentaire explicatif, on découvre à la fois un métier qui demande énormément de patience et de diplomatie, et un univers peuplé de très jeunes qui font leurs premiers pas, les conduisant du nid familial au monde de la société qu’ils vont devoir appréhender, apprivoiser et accepter.

Les partis pris, tous remarquables, du Petit Monde font de ce film une expérience immersive pertinente et mémorable. 

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Sois le premier à aller voir le film avec la personne de ton choix

Participer

CONCOURS Gagnez QUATRE places pour aller voir le film en famille

Participer