Vaches sur le toit

Critique par |

Documentaire sur la vie en alpage, "Vaches sur le toit" devient vite un film sur la vie tout court, avec ses imprévus, ses rebondissements et ses remises en questions perpétuelles.

 

Les Liens

Critique par |

Dans ce film, qui a ouvert la Mostra de Venise 2020, Daniele Luchetti se demande avec une grande finesse quel membre d’une famille souffre le plus lorsqu'un couple se sépare.

 

Mandibules

Critique par |

Après "Rubber", "Au poste!" ou encore "Le Daim", voici "Mandibules". Quentin Dupieux continue, ici, à exploiter le filon de l’absurde. Il confirme, s’il en était besoin, qu’il est le roi d’un cinéma excentrique, pour ne pas dire complètement barré. "Mandibules", c’est le film dont la vedette est une mouche.

 

Mandibules

Critique par |

Après avoir fait d’un blouson un des personnages principaux de son dernier film, "Le Daim", Quentin Dupieux donne vie à une grosse mouche et réussit une nouvelle fois son pari haut la main.

 

Ammonite

Critique par |

Après son très beau "Seule la terre", Francis Lee s’intéresse une nouvelle fois à une relation homosexuelle mais du point de vue féminin cette fois. Cela donne un deuxième long métrage au souffle romanesque magistralement interprété par Kate Winslet et Saoirse Ronan.

 

Garçon Chiffon

Critique par |

Ce premier film très (trop) personnel écrit, réalisé et interprété par Nicolas Maury sent le parisianisme outrancier mais recèle quelques beaux moments.

 

I Care a Lot

Critique par |

Ce film, qui défend un personnage immonde tout en le condamnant à la fin dans une morale douteuse, est sans doute la chose la moins recommandable parvenue sur nos écrans de cinéma depuis la réouverture des salles.

 

Le braquage du siècle

Critique par |

Cet immense succès argentin revient sur un hold-up audacieux qui assura à ces auteurs un statut de stars et la sympathie du peuple. Humour, action et social se marient à merveille.

 

Sweat

Critique par |

Par le biais du portrait d’une influenceuse dans le monde du fitness, Magnus von Horn radiographie subtilement nos sociétés capitalistes et libérales du paraître.

 

Sans aucun remords

Critique par |

Avec Sans aucun remords, Stefano Sollima signe un film d'action à l'efficacité redoutable et à la mise en scène virtuose.