Film

L'antidote L'antidote (v.o)

Date de sortie 30.03.2005
Durée 106 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur
Genre Comédie
Note CLAP.CH
 
3/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

Jacques-Alain Marty, dit "Jam", est le patron de Vladis Entreprises, un grand groupe multipôle français. Tout lui réussit, mais depuis quelques semaines, Jam n'est plus dans son état normal. Il est sujet à des crises d'angoisse, liées à un traumatisme d'enfance dont il doit trouver l'antidote. André Morin est comptable dans une petite fabrique de jouets anciens. Il possède quelques actions du groupe Vladis dont il suit assidûment l'évolution du cours. Toujours présent dans les assemblées générales des grands groupes, Morin est l'icône connue et reconnue des petits porteurs. La route de Jam va croiser celle d'André Morin au cours de la grande messe de l'assemblée générale de Vladis. Jam réalise alors qu'en présence du petit comptable, il retrouve tous ses moyens et son charisme qui ont fait de lui l'un des maîtres du monde... Jam décide de ne plus lâcher ce Morin. Bonus Bio Jacques Villeret Louer le film
Critiques

Jean-Marc Detrey | Lundi 28 mars 2005
 

Après « La Ballade de Titus » (1997), le deuxième film du réalisateur/scénariste Vincent de Brus démarre à l'américaine avec vue sur Sydney, héliport, garde du cops, gueules carrées et musique d'action, on se demande d'ailleurs, 30 secondes, si on s'est pas trompé de salle. Mais non, Jacques-Alain Marty (Christian Clavier) a décidé de s'attaquer a du gros poisson anglo-saxon. Retour donc chez nos bons vieux frenchies où l'histoire démarre réellement. On fait donc connaissance de « JAM » et sa femme (Agnès Soral), tout les deux dans un rôle style aristo/pincé qui leur va à merveille. Puis arrive notre ami Villeret fidèle à lui-même dans un rôle de mec simple mais pas benêt pour autant. Rôle qui fait d'ailleurs penser au Dîner de Con d'où en réchappe aussi Thierry Lhermite qui fait une apparition dans le rôle du psy de Clavier.Côté comédie, le film s'en tire pas mal avec pleins de moments comiques, mais pas forcément hilarants. Ch. Clavier n'en fait pas des tonnes (heureusement) et Agnès Soral a su exploiter son rôle comme il fallait, quand il le fallait. Celui qui s'en tire à nouveau une fois merveilleusement c'est feu Jacques Villeret dont on ne peut pas s'empêcher d'avoir un moment de nostalgie en le voyant à l'écran. Comédie sympathique mais pas excessive et d'une durée convenable, L'Antidote peut se regarder allègrement en famille pour passer une bonne soirée.

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez 2 places et des goodies

Participer