Film

Marie-Antoinette Marie-Antoinette (v.o)

Date de sortie 24.05.2006
Durée 123 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur
Genre Biopic , Historique
Note CLAP.CH
 
5/5
Note du public
 
4/5

Synopsis

Un film historique qui retracera le destin de la Reine guillotinée en 1793. Pour incarner l'épouse malaimée de Louis-XVI (Jason Schwartzman), la réalisatrice a choisi Kristen Dunst, qui triomphe actuellement sur les écrans et dont la prestation dans « Virgin suicides » le premier long-métrage de Sophia Coppola avait marqué les esprits. Asia Argento est la comtesse du Barry et Judy Davis est la comtesse de Noailles. Cinéaste d'une modernité absolue, la réalisatrice aborde à nouveau un thème qui lui est cher : l'adolescence. « J'ai toujours aimé l'histoire de Marie-Antoinette et de la décadence de Versailles à la veille de la Révolution, et aussi le fait qu'elle n'était qu'une teenager lorsque les circonstances l'ont obligée à jouer un rôle historique déterminant »
Critiques

Paola Mori | Lundi 22 mai 2006
 

Après les très réussis Virgin Suicides et Lost in Translation qui lui a valu l'oscar du meilleurscénario, Sofia Coppola s'attaque à un monument de l'Histoire française: Marie-Antoinette. Rappelons qu'à l'âge de 15 ans, cette dernière quitte l'Autriche pour la France où elle doit épouser Louis-Auguste, futur Louis XVI et lui donner un héritier pour sceller l'alliance de leur deux pays. Mais ce dernier la délaisse et Marie-Antoinette se lasse rapidement des devoirs de représentation qu'on lui impose. Elle s'évade alors dans l'ivresse de la fête et des plaisirs futiles. On la surnomme «Madame Déficit» pour ses dépenses inconsidérées et elle devient le bouc émissaire des Français, qui subissent une crise économique sans précédent. Elle finira guillotinée en 1793. 

S'inspirant de la biographie d'Antonia Fraser, Sofia Coppola a compressé la vingtaine d'années de la vie française de l'Autrichienne en deux heures en se centrant sur sa vie intime. «Je ne voulais pas faire de grande fresque historique. J'étais plus intéressée par la recherche du propre point de vue de la jeune fille», explique la réalisatrice-scénariste. Cette dernière évite le biopic traditionnel en procédant par petites touches. Le scénario comporte relativement peu de dialogues et est une suite de saynètes, d'instants volés, légers ou plus graves, d'une extraordinaire  richesse visuelle (les costumes sont par exemple assortis à la couleur des gâteaux). Les ellipses foisonnent. Le récit est dynamisé par un mélange de musique classique de l'époque et de musique contemporaine. Le résultat est un film magnifique et anticonformiste. Une véritable friandise visuelle!

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film: