Film

Pirates des Caraïbes | La Malédiction du Black Pearl Pirates des Caraïbes | La Malédiction du Black Pearl (v.o)

Date de sortie 30.11.1999
Durée 143 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur
Genre
Note CLAP.CH
 
3/5
Note du public
 
2.5/5

Synopsis

Grand retour cet été du film d'aventure battant pavillon noir à tête de mort tinté de fantastique. Tiré à la base de l'attraction Disney du même nom, le producteur Jerry Bruckeimer qui nous a habitué à de grosses pointures amphétaminées du style Armageddon, Pearl Harbor ou The Rock, n'a pas failli à la tradition du bon gros divertissement familial style "La momie". C'est l'été, la période idéale pour sortir les blockbusters familiaux afin que papa et maman puissent accompagner leur rejetons en salle obscure entre les séances de bronzette estivale. Cette années, on a droit à une première dans l'histoire du cinéma. Un film réalisé sur la base d'une attraction de parc à thème. Et pas des moindres, puisque le ride Pirates of the carribean a été créé par l'oncle Walt himself. Flibustiers des mers chaudes, trésors fabuleux, aventures épiques à bord de galions battant bannière noire à tête de mort, bagarres, romance et même une touche de frissons pour les plus jeunes : voilà ce qui vous attend avec ce film, un thème intéressant que l'ont ne vois plus beaucoup au cinéma. Tout le monde a en tête la dernière tentative (L'île aux pirates de Renny Harlin) qui fut un flop cinématographique. Aie !!!
Critiques

Jean-Marc Detrey | Dimanche 28 novembre 1999
 
La compagnie aux grandes oreilles a donc fait appel au pro du blockbuster, j'ai nommé Jerry Bruckeimer, qui a engagé les scénaristes de Shrek et du Masque de Zorro pour réécrire et booster le scénard existant. Un réalisateur en vogue pour mettre en image, des acteurs tops et charismatiques pour épicer le tout. Cela donne Pirates des Caraibes : La malédiction du Black Pearl. Et c'est pas mauvais !

Question ingrédients à succès, le film tient la route, Gore Verbinski (Le Cercle) qui nous a prouvé qu'il pouvait passer allègement d'un genre à l'autre, signe là un sans faute mais sans excès. Si la trame de l'histoire est un peu longuette, on se délectera du jeu d'acting de Johnny Deep, généralement avare de films du genre, qui incarne le capitaine Jack Sparrow, un pirate à mi-chemin entre le héro à qui tout réussi et la lavette pas virile pour un sous. Et les fans du " Seigneur des Anneaux " auront du plaisir à retrouver le jeune premier Orlando Bloom.

Aventure et action donc, teintée d'une pointe de fantastique due à la fameuse malédiction mentionnée dans le titre. Les pirates du Black Pearl dévoilent (très tard dans le métrage) leur véritable apparence sous les rayons de la pleine lune : Ce sont des zombies, tantôt squelettes pour certains et morts-vivants en putréfaction pour d'autres. Leur look reste , malgré tout, très soft. N'oublions pas que c'est un film familial. Et si quelques séquences peuvent tirer la chair de poules aux plus jeunes, les adultes se délecterons surtout des effets spéciaux et des gags qui parsèment cette production qui va avoir pas mal de difficulté à tenir bon dans la grande bataille des métrages estivaux. 
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

Koyolite Tseila | 12.02.2012 09:43
Critique du film : Voici le vieux genre du film de pirates à la sauce fantastique. Il fallait oser le faire, mais le résultat est très réussi! Il en ressort un excellent mélange d'aventure, d'action et d'humour. Les décors sont somptueux, les costumes magnifiques, et les effets spéciaux incroyables. A relever le formidable talent de l'acteur Johnny Depp en Capitaine Jack Sparrow. C'est en partie grâce à lui que le film est génial et rien que pour lui, il faut le voir ! Orlando Bloom est également parfait dans son rôle de jeune forgeron qui se lâche progressivement en apprenant qu'il est un pirate. De même, Geoffrey Rush incarne comme un chef le rôle du capitaine Barbossa. Ce premier volet est à mes yeux le meilleur des trois, même si les deux autres films sont spectaculaires. Les musiques du film : Si le film est déjà extraordinaire en soi, la musique de ne l'est pas moins. C'est peut-être bien la première fois que je prête autant attention à la bande-son. En effet, celle-ci apporte vraiment beaucoup au film. Le 22.01.11, je me suis donc rendue à Lucerne pour assister à la représentation musicale live, par le 21st Century Symphony Orchestra, du premier opus de Pirates des Caraïbes. C'était génial ! Parmi ces musiques composées par Klaus Badelt, celles que je préfère sont celles qui reprennent le thème principal, à savoir "The Medaillon calls" et "The Black Pearl". Voir le film sur grand-écran, avec un orchestre en live, c'est une expérience unique et fantastique ! Quelle puissance, quelle synchronisation, c'est époustouflant. La musique de Pirates des Caraïbes étant vraiment particulière, c'était phénoménal ! La "Sparrow's Symphony", comme j'aime à l'appeler, a conquis mon coeur.

CONCOURS Gagnez des places pour voir Greenland

Participer