Actualité & Articles

49èmes Journées de Soleure: le programme est connu

Rédigé par |

Seraina Rohrer a présenté hier le programme de la prochaine édition des Journées de Soleure qui aura lieu du 23 au 30 janvier. Ce n'est pas moins de 622 films – courts et longs métrages – qui vont être projetés (tous en DCP) dans la petite ville du bord de l'Aar, dont 35 premières, venues de toutes les régions linguistiques suisses.

Deux films de fiction et quatre documentaires sont nominés pour le « Prix de Soleure », avec comme fil rouge la migration. En première suisse, des documentaires comme L'escale de Kaveh Bakhtiari ou Mon père, la révolution et moi de d'Ufuk Emiroglu ont été sélectionnés. Des premières mondiales sont aussi au programme avec Millions Can Walk de Kamal Musale et Christoph Schaub (dont le film Nachtlärm fut chaleureusement accueilli lors de la dernière édition), Alfonsina, portrait d'une artiste réalisé par Christoph Kühn ainsi que le drame Viktoria – A Tale of Grace and Greed d'Alain Gsponer.

Le public pourra évaluer les onze films nominés pour le « Prix du Public ». La comédie sera à l'honneur avec Vielen Dank für Nichts d'Oliver Paulus et Stefan Hillebrand, Oro verde de Mohammed Soudani et Win Win de Claudio Tonetti. Le thème du passage à l'âge adulte sera présent avec deux premières réalisations, celle d'Ivana Lalovic intitulée Sitting Next to Zoe et Puppy Love de Delphine Lehericey que les spectateurs ont déjà eu l'opportunité de voir cet automne au Zürich Film Festival. Un film de famille, l'adaptation Shana – The Wolf's Music de Nino Jacusso ainsi que Der Goalie bin ig de Sabine Boss, aussi tiré d'une oeuvre littéraire, briguent également les suffrages du public. Les autres films nominés sont le thriller Il venditore di medicine d'Antonio Morabito, le documentaire Milky Way de Cyril Bron et Joseph Incardona qui plonge dans la vie d'un trio vivant en colocation et les deux seuls documentaires en compétition dans cette section, Neuland d'Anna Thommen et Tino – Frozen Angel d'Adrian Winkler. Ce dernier film retrace le parcours du fondateur des Hell's Angels helvétiques et sera présenté en première mondiale.

À l'affiche de « Panorama suisse », 179 films parmi lesquels Ueli Maurer Pommes-Frites Automat de Stephan Hille ou encore Operazione Lombardia de Fulvio Bernasconi. Dans La barque n'est pas pleine, Daniel Wyss reconstitue une initiative privée suisse visant à faire admettre des réfugiés chiliens dans notre pays après la prise de pouvoir par Pinochet. Dans Der letzte Mensch, Pierre-Henri Salfati fait voyager Mario Adorf dans son passé juif.

Mathieu Loewer ainsi que Vincent Kucholl et Vincent Veillon se verront remettre le « Prix Pathé » couronnant leurs contributions, l'un pour la presse écrite (pour sa critique du film de Jean-Stéphane Bron L'expérience Blocher, parue dans « Le Courrier »), les deux autres pour leur traitement humoristique de l'actualité cinématographique suisse dans l'émission 120 secondes diffusée sur Couleur 3.

Le programme spécial « Fokus » s'intéressera pour la troisième fois à une thématique particulière, regroupant dix films nationaux et internationaux. Cette fois-ci, la question de la « prise de position» dans la fiction et le documentaire va être abordée à travers tables rondes, ateliers et projections.

Pour finir, une nouvelle initiative des organisateurs est à saluer : l'instauration d'un programme nocturne le vendredi et le samedi. De quoi ravir les cinéphiles noctambules qui pourront découvrir quatre productions suisses : Der Ausflug de Mathieu Seiler, Ich fühl mich Disco d'Axel Ranisch, Kassettenliebe de Rolf Lyssy et Tappava Talvi de Marcus Hägg. En plus de ce cinéma de minuit, de nombreux concerts et fêtes sont au programme. Le trio Koch-Schütz-Studer donnera un concert en hommage à l'hôte d'honneur du festival, le réalisateur saint-gallois Peter Liechti. De quoi, on l'espère, faire baisser l'âge moyen des amateurs de cinéma suisse fréquentant chaque année avec passion et assiduité les salles obscures soleuroises. 

Source: Communiqué de presse

Dans le même sujet...

49èmes Journées de Soleure: dernières séances!

Posté par |

La 49ème édition des Journées de Soleure prendra fin jeudi soir à l'occasion de la grande « Soirée de clôture ». En ce dernier jour du festival, quatre documentaires engagés sont au programme, toujours suivant le fil rouge de cette année: la thématique de la migration.

49èmes Journées de Soleure: L'escale et Neuland honorés

Posté par |

La 49ème édition des Journées de Soleure s'achève aujourd'hui par la remise des deux principaux prix en compétition : le Prix de Soleure et le Prix du Public. Les deux récompenses majeures du festival du cinéma suisse vont aux documentaires L'escale de Kaveh Bakthiari et Neuland de Anna Thommen.