Les
dernières
critiques

 

Super-héros malgré lui

Critique par |

"Super-héros malgré lui" de Philippe Lacheau est un bon moment de détente sans autre prétention que de faire rire bénéficiant d’une réalisation tout-à-fait louable. C’est parfaitement rythmé et cela dure moins d’une heure et demie. Dans un second rôle, on retrouve avec plaisir Jean-Hugues Anglade qui s’avère lui aussi très drôle.

 

Belle

Critique par |

Exercice technique louable, "Belle" ("Ryū to sobakasu no hime") de Mamoru Hosoda propose une version de "La Belle et la bête" entre univers virtuel et réel qui atteint très vite ses limites thématiques car il donne l’impression d’avoir été conçu par une machine à fabriquer de l’émotion.

 

Nos âmes d'enfants

Critique par |

"C’mon C’mon" de Mike Mills est une oeuvre d’une profonde sincérité et un très bel objet cinématographique interprété par deux comédiens époustouflants de justesse, Joaquin Phoenix et le jeune Woody Norman qui tient à 11 ans son quinzième rôle.

 

Spencer

Critique par |

On sent parfaitement les interrogations de Diana Spencer et son désir de vouloir fuir cet univers impeccablement ripoliné où la brigade de cuisine travaille avec ce conseil très clair inscrit sur un panneau: Evitez de faire du bruit, ils peuvent vous entendre. Avec "Spencer", Pablo Larraín réussit une nouvelle fois son pari de manière brillante.

 

Tendre et saignant

Critique par |

Avec "Tendre et saignant", Christopher Thompson signe une comédie romantique pleine d’aplomb ancrée dans le monde professionnel qui lui permet de se faire télescoper deux univers radicalement différents.

 

Les Leçons persanes

Critique par |

La magnifique musique de Evgueni et Sacha Galperine, l’impressionnante reconstitution historique et la très belle photographie de Vadislav Opelyants couronne "Persians Lessons" de Vadim Perelman, film essentiel qui participe au devoir de mémoire puisque cette dernière a tendance à devenir de plus en plus poreuse chez certains.

 

Presque

Critique par |

Long métrage tout à la fois profond, léger et touchant, "Presque" est une merveille. Une superbe réussite faisant la part belle à la philosophie, à l’humour et à l’amitié ; une invitation à mettre le cap sur la joie.

 

Presque

Critique par |

Le judicieux choix de recourir au road-movie dans une grande partie du film, permet aux deux compères de se découvrir et de laisser sortir leurs imperfections, comme l’évoque magistralement la dernière séquence de ce petit bijou d’intelligence sentimentale dans le sens le plus noble du terme.

 

Adieu Monsieur Haffmann

Critique par |

"Adieu Monsieur Haffmann" de Fred Cavayé prouve de manière réjouissante que l’on peut encore faire des films sans avoir recours à des standards algorithmiques, se résumant la plupart du temps aux basiques gentils et méchants, chers au marketing mercantile.

 

Azor

Critique par |

Accompagné d’une musique étonnante de Paul Courlet qui renforce son ambiance quasi surnaturelle, "Azor" d'Andreas Fontana joue admirablement la carte du thriller grâce à suspense qui tourne autour d’un mot cachant un business peu reluisant et pendable.

CONCOURS Gagnez 4 places pour aller voir le film en famille

Participer