Avatar : La Voie de l’eau, à quoi doit-on s’attendre?

Avatar premier du nom est sorti en 2009. Film au visuel impressionnant, au scénario simplet pour certains, enchanteur pour d’autres, le film a le mérite d’avoir faire parler de lui dans les salons et réunions de cinéphiles. Il faut dire que James Cameron est, en général, attendu comme le messie, car chaque sortie fait un carton et ébloui la majorité des spectateurs. "Le Patron" comme certain aiment le dire a souvent révolutionné le genre SF avec ses effets spéciaux à la pointe de la technologie. Ce fût le cas pour Terminator (1985) révolution du genre SF. Abyss et Terminator 2 (révolution numérique), Titanic, Avatar, des succès au-delà des espérances.

Le problème avec James Cameron réalisateur, c’est que depuis Titanic, il faut chaque fois attendre plusieurs années entre chaque film. douze ans entre les aventure de Jack et Rose et Avatar (mis à part les deux documentaires réalisés entre temps) et treize ans entre les aventures pandoriennes et sa suite.


Donc, a quoi doit-on s’attendre avec ce second opus? La bande-annonce est sortie et pourtant les frissons manquent un peu à l’appel. Avatar était une découverte, Une révolution visuelle. Ici on se retrouve quand même un peu en terre connue. Lui qui avait redonné ses lettres de noblesses à la 3D, nous présente la même chose mais avec un élément de plus L’eau. Cameron à toujours aimé l’eau, un peu moins ses acteurs. Aliens se déroulait dans une ambiance très humide, Abyss a été tourné en grande partie en live dans une ancienne cuve de centrale nucléaire remplie d’eau, Titanic, on n’en parle même pas.


La nouveauté d'Avatar 2 sera donc...l’eau. En effet, la majeure partie du film se déroule dans et sûr les océans de Pandora. Pour ceci, la bande annonce tient ses promesses. Mais qu’en sera-t-il du scénario? Car à part les magnifiques prises de vues sous-marines, le reste est encore très flou.

Le réalisateur et ses producteurs nous promettent de nous en mettre plein les rétines encore une fois avec les dernières techniques de tournage. On va les croire. Mais qu’en est-il de l’histoire?


Avatar a été marqué par l’affection que Jack Sully avait pour Neytiri, la princesse na’vi. Mélange de technologie et d’écologie sur fond de guerre avec un méchant impressionnant. Dans cette suite, Sully a décidé de vivre sa vie auprès de sa bien-aimée. Il décide de rester sur la planète Pandora et fonde une famille.

Une nouvelle fois, la RDA est de retour pour continuer les ravages faits dans le premier épisode. Sully va rejoindre le clan du Metkayina pour tenir sa famille loin de l’exploitation minière. Pitch un peu court pour un film de trois heures. Tous les acteurs du premier opus sont de retour, même ceux qui sont mort et un nouveau casting de qualité vient renforcer l’équipe. On va donc faire confiance au "patron" et attendre gentiment la sortie dans un mois.


Une chose est sure, le film sera à voir au cinéma sur grand, voir très grand écran, IMAX si possible (on est malheureusement pas très bien servi en Romandie de ce côté-là) 3D et pour les masos amphibies en 4DX.

Pour les trois suites qui vont succéder à celui-ci, l’histoire sera à chaque fois autonome. Le tout forme néanmoins une saga où l’on devrait suivre la technologie 3D en plein développement.