top of page
banner 2000x250 .jpg

FILMFEST Lausanne, le cinéma germanophone à l’honneur

Le FILMFEST est de retour au Casino de Montbenon pour sa 6ème édition du 29 au 31 janvier 2024. Composé d’un programme scolaire destiné aux élèves du canton de Vaud et d’un programme public, le festival élargit son offre cette année en proposant sept films,

dont six en première romande, en présence d’invité·e·s de marque, cinéastes et producteur.



En ouverture du festival le 29 janvier, le film Lars Eidinger – sein oder nicht sein qui suit le comédien dans son processus créatif, sera projeté en première romande et en présence exceptionnelle du réalisateur Reiner Holzemer et de Lars Eidinger. Suite à la projection, le réalisateur et le comédien seront présents pour une discussion avec le public et un apéritif sera offert par le FILMFEST.

Mardi 30 janvier, trois films seront projetés : In einem Land, das es nicht mehr gibt d’Aelrun Goette sera projeté en première romande en présence de Frank Schäfer, personnage dont le

film se déroulant en RDA en 1989 est inspiré, ainsi que de sa réalisatrice.

Egalement en première romande, c’est ensuite le film de Michael Herbig Tausend Zeilen, qui

relate le scandale journalistique ayant pris place en 2018 au sein du journal «Der Spiegel» qui

sera projeté en présence de Hermann Florin, producteur et scénariste du film.

Enfin, c’est le film Roter Himmel de Christian Petzold, Grand prix du jury de la Berlinale 2023, qui sera présenté avec un avant-propos de Joas Maggetti de la section Cinéma de l’Université de Lausanne.



Le 31 janvier, ce sont trois films en première romande qui seront projetés : Die stillen Trabanten de Thomas Stuber où se mêlent trois histoires de rencontres et d’amour. Elaha de Milena Aboyan, traitant de la question des traditions, du droit à l’autodétermination et du poids des valeurs imposées aux individus, sera présenté en présence de Sevgi Koyuncu, conseillère Communale à Lausanne, et de plusieurs membres de la section lausannoise de l'association «Kurdistan au féminin». Enfin, Ingeborg Bachmann – Reise in die Wüste de Margarethe Von Trotta, biopic sur la vie de l’écrivaine autrichienne présenté en compétition officielle de la Berlinale 2023, vient clôturer cette 6ème édition du FILMFEST.

La projection sera accompagnée d’un entretien avec Heinz Bachmann, frère de l’artiste et auteur du livre «Ingeborg Bachmann, meine Schwester».



FILMFEST: l’apprentissage de l’allemand par le cinéma

L’association FILMFEST Lausanne est née en 2018 d’un constat simple : la langue allemande, bien qu’enseignée dès l’école primaire, reste peu parlée en Suisse romande et souffre d’une image négative, ce qui rend son apprentissage encore plus ardu. L’organisation d’un festival de films germanophones a donc pour but de permettre aux étudiant·e·s romands de découvrir la culture germanophone à travers le cinéma, et par ce biais, de leur donner envie d’approfondir l’apprentissage de cette langue. D’abord proposé aux élèves du secondaire II, le FILMFEST élargit cette année d’avantage son objectif en proposant également un programme aux élèves du Secondaire I. C’est ainsi plus de 4’000 élèves qui sont attendus d’Yverdon-les-Bains à Vevey, en passant par Lausanne, pour découvrir la langue allemande sous un nouveau jour.


Comments


bottom of page