L'Îlot de Tizian Büchi remporte le Grand Prix de Visions du Réel 2022

Avec L'Îlot du réalisateur lausannois Tizian Büchi, le jury de la Compétition Internationale Longs Métrages récompense un premier film suisse qui oscille entre réalisme magique et portrait collectif. A Long Journey Home, le premier long métrage de Wenqian Zhang (Chine), est distingué comme meilleur film de la compétition Burning Lights. La cinéaste helvético-japonaise Julie Sando remporte le Prix du Jury de la Compétition Nationale ainsi que le Prix Zonta avec son film d'école Fuku Nashi. Le Prix du public va à Fire of Love de Sara Dosa. Selon une première estimation, le Festival devrait retrouver le nombre de spectateur·rice·s de sa dernière édition physique de 2019 à Nyon et élargir encore sa portée grâce à son offre en ligne.



« Nous avons gagné notre pari en misant sur un festival réinventé grâce à un retour au présentiel très fort et une dimension augmentée en virtuel acquise pendant la pandémie », a déclaré le président du Festival Raymond Loretan pour qui l’équipe de Visions du Réel « a transformé de manière exemplaire une crise en opportunité ». Il a ajouté: « Cette 53e édition est déjà historique, car elle démontre que Visions du Réel est à la fois un festival de rencontres directes et une plateforme numérique forte au service d’une culture cinématographique diversifiée et globalisée. Je remercie tous nos partenaires, tant institutionnels que privés, tous les cinéastes et notre cher public de nous avoir fait confiance. Ma gratitude va surtout à l’équipe de Visions du Réel sous la conduite de ses deux directrices qui ont fait preuve d'une ténacité et d’une agilité admirables. »


Un bilan artistique diversifié

Avec L'Îlot de Tizian Büchi, c'est la première fois depuis 2013 qu'un film suisse remporte le Grand Prix de Visions du Réel. Situé à Lausanne, ce premier long métrage séduit le jury par son « observation brillante qui réécrit les coordonnées des espaces géographiques en termes universels ». Emilie Bujès, directrice artistique de Visions du Réel, dresse un bilan artistique réjouissant : « La liste des lauréat·e·s de cette année comprend sept premiers longs métrages. De nouvelles voix côtoient ainsi le travail de cinéastes confirmé·e·s et dialoguent notamment avec les œuvres de nos invité·e·s Marco Bellocchio, Kirsten Johnson et Hassen Ferhani. Nous sommes particulièrement heureux·ses que la diversité des genres cinématographiques, des générations, des approches ou des géographies qui nous guide ait été récompensée et saluée par le public et par les jurys. »

Un nombre d’entrées comparable à 2019

Le Festival se déploie en salle jusqu’à dimanche soir et en ligne jusqu’à lundi. Selon une première estimation, la fréquentation est comparable à celle de 2019 soit environ 45'000 entrées. Celles-ci se répartissent entre le grand public, les quelque 2'100 professionnel·le·s accrédité·e·s, les 2'600 enfants et adolescent·e·s des projections scolaires ainsi que les participant·e·s des programmes de la médiation culturelle, notamment les nouvelles offres pour les personnes aveugles et malvoyantes.


Un impact national et international grâce à la plateforme en ligne

Grâce aux livestreams des masterclasses publiques et des talks en ligne accessibles dans le monde entier, au catalogue du marché du film numérique également accessible partout dans le monde pour les professionnel·le·s ainsi qu'à l'abonnement en ligne ouvert à toute la Suisse et proposant une soixantaine de films de la programmation actuelle, Visions du Réel a pu continuer à étendre son rayonnement national et international. Les abonnements pour l’offre en ligne au prix de CHF 25.- sont encore valables jusqu'au lundi 18 avril. Les chiffres définitifs seront communiqués dès que toutes les plateformes numériques du festival, spécifiques aux professionnel·l·e·s et au grand public, auront fermé leurs portes.


La 54e édition de Visions du Réel aura lieu du 21 au 30 avril 2023.


Compétition Internationale Longs Métrages


Jury: Jessica Beshir, Cinéaste (Mexique, Ethiopie, Etats-Unis), Beatrice Fiorentino, Déléguée générale de la Semaine de la Critique du Festival de Venise (Italie), Jovan Marjanović, Directeur du Sarajevo Film Festival (Bosnie-Herzégovine)


Grand Prix remis par la Mobilière

L’Îlot, de Tizian Büchi

Suisse 2022 | Premier long métrage

Une petite île urbaine devient la métaphore de l'Europe contemporaine et se prête à une réflexion profonde, et toujours pleine d'humour, sur l'absurdité des frontières, des règles, des clôtures et des barrières. Une observation brillante, un émerveillement surprenant, qui réécrit les coordonnées des espaces géographiques en termes universels. Le Grand Prix du Jury est attribué à L'Ilot.


Prix spécial du jury offert par la Région de Nyon

Bitterbrush, de Emelie Mahdavian

Etats-Unis 2021

Pour son portrait cinématographique triomphant, brut et tendre à la fois, de l'existence nomade des femmes dans cette réécriture du genre classique du western, le jury a décidé de décerner le prix spécial du jury à Bitterbrush.


Mention spéciale

How to Save a Dead Friend, de Marusya Syroechkovskaya

Suède, Norvège, 2022 | Premier long métrage

Pour l'attitude punk rock que le film a adopté en reconstituant habilement l'histoire d'une autre génération perdue en Russie, la mention spéciale du jury revient à How to Save a Dead Friend


Compétition Burning Lights


Jury: Gema Juárez Allen, Produtrice (Argentine), Chiara Marañón, Directrice de la programmation chez MUBI (Espagne), Cyril Schäublin, Réalisateur (Suisse)


Prix de la Compétition Burning Lights offert par le Canton de Vaud

A Long Journey Home, de Wenqian Zhang

Chine, 2022 | Premier long métrage

Avec une approche tout aussi tendre et formellement dépouillée, le film attire humblement notre attention sur l'intimité d'un foyer. Avec des décisions cinématographiques précises, les situations domestiques se déroulent devant la caméra, tissant ensemble un portrait de famille à forte résonance émotionnelle, qui soulève des questions importantes sur les liens qui nous unissent, tout en comblant un fossé intergénérationnel dans la Chine contemporaine, et au-delà.


Prix spécial du Jury offert par la Société des Hôteliers de la Côte

Herbaria, de Leandro Listorti

Argentine, Allemagne, 2022

Un film d'une extraordinaire lucidité, qui réunit deux univers - les plantes et le cinéma - dans un jeu d'analogies révélateur. Prenant le temps d'explorer les multiples facettes de la préservation, le film trouve une chaleur insoupçonnée dans des processus scientifiques et méthodiques, rendus visibles dans un acte de justice poétique. Une invitation éclairante à réfléchir sur la permanence et la transformation, et finalement un film qui ressemble à un cadeau.


Mention spéciale

Europe, de Philip Scheffner

Allemagne, France, 2022

Pour avoir traité le sujet de l'immigration d'une manière inédite et avec un grand sens de l'humanité, tout en montrant que le silence et le hors-champ sont des outils remarquables pour discuter de la fiction des frontières.


Compétition Nationale


Jury: Katy Léna Ndiaye, Réalisatrice (Sénégal), Martin Horyna, Programmateur au Festival international du film de Karlovy Vary (République tchèque), Olivier Zobrist, Producteur (Suisse)


Prix du Jury de la Compétition nationale offert par SRG SSR

Fuku Nashi, de Julie Sando

Suisse, Japon 2022 | Film d'école

Une visite mystérieuse, une rencontre éphémère de deux êtres humains solitaires. Une recherche de la bonne question, à laquelle la réponse souhaitée ne viendra peut-être jamais. Un film dans lequel vous devez vous perdre, pour vous retrouver ensuite dans ses niveaux les plus profonds. Pour sa proposition cinématographique la plus forte, nous aimerions remettre notre prix du jury dans la compétition nationale à Fuku Nashi de Julie Sando.


Prix spécial du jury dans la compétition nationale pour un long métrage réalisé par un cinéaste de nationalité suisse ou résidant en Suisse offert par la SSA/Suissimage

Le Film de mon père, de Jules Guarneri (premier long métrage)

Suisse, 2022 | Premier long métrage

Le jury a récompensé le portrait intime d'une famille dont les membres vivent à proximité les uns des autres et semblent pourtant éloignés. Le réalisateur réussit à faire un film honnête et divertissant qui parle d'esprits de la maison et de maniaques du contrôle, de la recherche et de la coupure de ses racines, et qui pose en même temps la question : Que signifie la famille ? Le Prix spécial du jury offert par la SSA/Suissimage est attribué à Le Film de mon père de Jules Guarneri.


Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages


Jury: Ivana Kvesić, Directrice de Fantoche (Suisse), Nelson Makengo, Réalisateur (République démocratique du Congo), Justin Pechberty, Producteur (France)


Prix du meilleur moyen métrage offert par la Clinique de Genolier

Without, de Luka Papić

Serbie 2022

Quand une simple quête d’un chien disparu donne naissance à un bijou de maîtrise formelle minimaliste. Grâce à l’imagination et la folie douce de Luka Papić, un personnage aussi fascinant que détestable devient le héros d’une comédie moderne et absurde. Un film d’une audace folle qui capture un instantané de la réalité politique et sociale des Balkans.


Prix du meilleur court métrage offert par la Fondation Goblet

Aralkum, de Daniel Asadi Faezi & Mila Zhluktenko

Ouzbékistan, Allemagne, 2022

Le prix du meilleur court-métrage revient à un film qui entrouvre une porte sur un paysage balayé par la démesure humaine. Une œuvre poétique, politique et esthétique où paroles et archives donnent naissance à une expérience sensorielle sur la disparition, la perte, le souvenir, l'oubli, l’absence. Un magnifique geste cinématographique inattendu et maîtrisé qui interroge notre humanité.


Mention spéciale

Jaime, de Francisco Javier Rodriguez

Belgique, 2022

En incarnant la voix d’un personnage schizophrène, il nous offre une performance précise, malaisante, fascinante et saisissante qui porte la vision du réalisateur. La mention spéciale revient à l’acteur Guy Dessent du film Jaime de Francisco Javier Rodriguez.


Prix du Jury des jeunes

Jury des jeunes: Rebecca Haldimann, Quentin Caillet, Nolan Grando, Zoé Eschmann, Luca Panchard, Natalia Vonlanthen


Prix spécial du jury des jeunes à un moyen métrage

Churchill, Polar Bear Town, de Annabelle Amoros

France, 2022


Prix spécial du jury des jeunes pour le meilleur court métrage offert par Mémoire Vive

Marianne, de Rebecca Ressler & Lara Porzak

Etats-Unis, 2022


Prix du public

Prix du public de la compétition Grand Angle offert par la Ville de Nyon

Fire of Love de Sara Dosa

Etats-Unis, Canada, 2022


Prix interreligieux

Jury: André Joly, (Suisse), Noëmi Gradwohl, (Suisse), Ali Biçer, (Suisse) , Blanca Steinmann, (Suisse)

Ma vie en papier, de Vida Dena

Belgique, France, Iran, 2022 | Premier long métrage

Ma vie en papier, de Vida Dena, offre des regards habités par la bienveillance de sa réalisatrice, à l’écart de ses personnages qu’elle aime infiniment. À partir de dessins réalisés par chaque membre de la famille, les scènes révèlent ces parts de rêves confrontés à ces réalités auxquelles les protagonistes doivent faire face. Vida Dena déroule avec attention et tendresse des problématiques propres au refuge : identités bousculées, intégrations parfois difficiles, mais aussi ces énergies qui font rêver et qui désigne la vie plus forte que tout. Tendu entre passé et avenir, vie et rêve, racines et identité, ce film original fait une belle part aux dessins que chacun réalise et qui viennent s’intégrer dans une animation originale et poétique.


Prix Zonta

Prix décerné à une réalisatrice dont l'œuvre révèle maîtrise et talent et appelle un soutien pour de futures créations.

Jury: Marion Blöchlinger, Zonta-Club (Suisse) , Palmyre Badinier, Productrice (Suisse), Loïc Valceschini, Programmateur au NIFF (Suisse)

Fuku Nashi, de Julie Sando

Suisse, Japon, 2022 | Film d'école

Au cours du film, la quête identitaire menée avec finesse et détermination compose le cadre d’un cinéma en éclosion. Entre pudeur et persévérance, la réalisatrice a su tenir tête à un certain héritage culturel pour y déployer son territoire de cinéaste. Notre choix pour le prix Zonta s’est donc porté sur le film de Julie Sando, Fuku Nashi.


Prix de la critique internationale - Prix FIPRESCI

Premier long métrage présenté à la compétition internationale des longs métrages ou à la compétition Burning Lights.

Jury: Massimo Lechi, critique de cinéma et de théâtre (Italie), Cristina Trezzini, critique de cinéma et producteur (Suisse), Inge Coolsaet, traducteur et critique de cinéma (Belgique)

Steel Life, de Manuel Bauer

Pérou, Espagne, 2022 | Premier long métrage

Pour la représentation cinématographique originale et magistrale du Pérou contemporain dans une critique subtile et stimulante des injustices sociales du système capitaliste.


Perception Change Award

Prix décerné à un film qui apporte un éclairage sur les enjeux actuels qui définiront le monde de demain. Remis par la directrice générale de l’ONU Genève avec le soutien du Club diplomatique.

Jury: Aziyadé Poltier-Mutal, Francois Vioud, Rhéal Leblanc

Children of the Mist, de Hà Lệ Diễm (premier long métrage)

Vietnam, 2021 | Premier long métrage


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout