top of page
banner 2000x250 .jpg

Le 18e Festival du Film Vert se dévoile

Le Festival du Film Vert reviendra dans toute la Suisse romande et en France pour la 18ème fois dès le 4 mars et jusqu’au 9 avril ! Plus de 250 projections sont au programme pour célébrer la nature et les personnes qui s’engagent pour la préserver.

Du 4 mars au 9 avril 2023, ce sont plus de 250 projections qui sont au programme, pour pour une cinquantaine de films différents, dans près de 80 sites – dont une vingtaine en France ainsi qu’à Bobo-Dioulasso, au Burkina-Faso. La majorité des projections seront suivies d’échanges avec le public, animés par les réalisateurs, des scientifiques ou des personnes engagées dans des initiatives concrètes.

Depuis 2006, le Festival du Film Vert présente chaque année une sélection des meilleurs documentaires actuels traitant de sujets en rapport avec le développement durable, la nature, l'écologie au sens le plus large. Au fil des années, le festival s'est développé dans toujours plus de villes, d'abord en Suisse romande, puis en France (dans les départements de l’Ain et de la Haute-Savoie principalement), et au Tessin.

Après Morges l'année dernière, la soirée d'ouverture de l'édition 2023 aura lieu le samedi 4 mars à Yverdon-les-Bains. Les projections de plusieurs films nominés en présence de leurs réalisateurs durant la journée seront suivies en soirée par la remise du 14ème Prix Tournesol par un jury international. Il devra choisir parmi les 5 films nominés par le comité de sélection du Festival en novembre dernier à Lausanne. Le Prix Jouvence, quant à lui, sera remis pour la troisième fois ainsi que, pour la première fois, le Prix Albert Schweitzer, décerné par le comité du Centre Écologique Albert Schweitzer (CEAS).


Ce même comité de sélection du Festival a également retenu un film principal, son coup de cœur, qui sera projeté dans de nombreux lieux : il s'agit de Rewild, d’Alexis Breton (France, 2022). Un film porteur d’espoir, qui démontre que des connaissances scientifiques et une bonne dose de volonté peuvent faire des miracles, notamment faire revivre un éco-système entier.

Près de 60% des animaux sauvages ont disparu ces 40 dernières années, à cause de la présence de l'homme. L'homme dont les activités émettent des gaz à effet de serre, qui détruit tout par la déforestation, l'agriculture intensive, l’exploitation des mines et du pétrole.


Pourtant, il existe une solution: le réensauvagement. Limiter les activités humaines sur d'immenses espaces pour qu'ils ressuscitent et permettent à tous les êtres vivants d'en profiter.

Une cinquantaine d'autres films traitant de sujets variés comme l'alimentation, la consommation et la nature seront présentés avec la volonté d'encourager le public à agir concrètement.


Le programme 2023 au complet sera dévoilé le 16 février sur le site internet du Festival

Posts récents

Voir tout

77ᵉ Festival de Cannes: notre couverture

Jour 3: de George Miller à Francis Ford Coppola, une journée bien intense à Cannes pour notre chroniqueur avec des séances qui s’enchaînent à un rythme infernal. Furiosa: Une saga Mad Max  (Hors Compé

コメント


bottom of page