Le programme complet du Festival Cinéma Jeune Public 2022 est en ligne !

Le Festival Cinéma Jeune Public dévoile la riche programmation de films de sa 8e édition qui se tiendra du 23 au 27 novembre dans les cinémas indépendants de Lausanne et Pully. Cette année, le Festival s’agrandit et propose d’explorer les mondes du cinéma à travers une multitude d’œuvres et d’ateliers pour les enfants dès 3 ans, les jeunes, les familles et les écoles. Une nouvelle compétition de six longs métrages – en première suisse – complète le programme. Un jury de trois réalisateur·rice·s de la relève du cinéma remettra un prix pour la meilleure création jeune public. Autre nouveauté, le Festival s’ouvre à différents formats de création : série, réalité virtuelle, fiction sonore ou encore clips vidéo.

Une diversité de formats

En en plus de la cinquantaine de longs et courts métrages en compétition internationale, des séances spéciales mettront également en avant des films récents et du patrimoine ainsi qu’une mini-série et un programme de réalité virtuelle. En collaboration avec #ciné, la fiction Fragile (2022) de la réalisatrice franco-algérienne Emma Benestan sera projetée le 23 novembre au CityClub de Pully. Également dans cette salle, Le Serpent blanc (1958), premier dessin animé en couleurs de l’histoire du cinéma japonais, sera montré en première suisse le 27 novembre. Au Zinéma, le public aura l’occasion de découvrir les huit premiers épisodes de la mini-série d’aventure Les Enquêtes de Maëlys (2022) et pourra également s’essayer à l’expérience de réalité virtuelle Clap du programme « Mondes virtuels », proposé en collaboration avec le GIFF.

Fragile de Emma Benestan (France, 2022, 100’, VF, 10(12)).


Un jury de la relève du cinéma romand et des invité·e·x·s des équipes des films

Pour la première fois cette année, un prix d'encouragement sera remis à la réalisatrice ou au réalisateur de l'un des six longs métrages en compétition pour la création d'une œuvre cinématographique jeune public. Le jury qui décernera cette récompense est composé de trois jeunes cinéastes de la relève du cinéma romand : Coline Confort, Keerthigan Sivakumar et Loïc Hobi. Durant les cinq jours de cette 8e édition, plusieurs membres des équipes des films seront participeront aux séances publiques et scolaires. Le Festival aura le plaisir d’accueillir les acteurs Bilel Chegrani et Diong-Kéba Tacu de Fragile. En ouverture, le mercredi 23, Arnaud Demuynck présentera Yuku et la Fleur de l’Himalaya (2022) co-réalisé avec Rémi Durin. Le réalisateur Jean-Marc Duperrex et l’autrice Christine Pompeï échangeront avec le public lors des séances de 14h00 des Enquêtes de Maëlys. Enfin, la réalisatrice de la pièce sonore Mon papa pirate Emilie Bender sera présente à la séance du samedi 26. Du côté des compétitions de courts-métrages, des réalisateur·trice·s viendront également parler de leurs films : Antonin Niclass et Corentin Lemetayer Le Brize pour le programme « Des Rêves plein la tête », Dan Wenger pour « Entre deux mondes » et Anna Simonetti et Noa Epars pour « Toutes les machines ont un cœur ». Une séance de dédicace avec Marcel Barelli de son livre Bestiaire désenchanté est également prévue à l’issue de la projection de « Traits communs» le samedi 26.

Le jury de la compétition internationale de longs métrages : Coline Confort, Keerthigan Sivakumar et Loïc Hobi.

La jeune création romande à l’honneur

Donner une place à la jeune création est au cœur du Festival, ainsi, des réalisateur·rice·s de moins de 25 ans venant de toute la Suisse romande présenteront leur travail et partageront leurs premières expériences de réalisation auto-produites hors du cadre d’écoles de cinéma. Lors de cette séance, qui aura lieu le 24 novembre au cinéma Bellevaux, le public pourra découvrir les huit courts métrages sélectionnés, allant de la fiction aux œuvres expérimentales, en passant par le documentaire ou encore des clips vidéo.

Le teaser 2022

Chaque année, le Festival collabore avec des jeunes cinéastes pour réaliser la bande annonce de son édition à venir. Le teaser de cette édition a été réalisé par la talentueuse vidéaste, réalisatrice et monteuse Lucia Martinez Garcia. Diplômée en 2018 du Master cinéma Ecal/HEAD, la réalisatrice explore dans ses films le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Pour cette création, elle souhaitait « filmer l’enfance, les gestes, les regards, l’enthousiasme, l’innocence que l’on oublie vite ».

Retrouvez le programme complet sur le site internet du Festival www.festivalcinemajeunepublic.ch