Les super-héros MARVEL et DC comics une vraie guerre?

Ce n’est pas nouveau, et vous avez déjà pu le constater, certains personnages de la maison aux idées et DC Comics se ressemblent énormément. C’est en fait une concurrence royale qui exista entre les deux maisons dans les années 50-60. Mais après réflexion, ce n’est pas si évident que ça.et cela relève plus d’une petite guéguerre entres fans. Marvel et DC entretiennent de très bonnes relations depuis des décennies.

Depuis 1996, les deux maisons d’édition ont même travaillé ensemble pour deux séries Marvel Vs DC et DC Vs Marvel. Mais il est assez improbable qu’un cas similaire se produise sur le grand écran, du moins, pour l’instant! On vous dit tout.


Le premier

On date les premières publications de DC Comics en 1934. DC est l’abréviation de Detective Comics. Sa consécration aura lieu en 1938 avec la première publication d’Action Comics qui nous présentait le premier super-héros au monde, un certain Superman. Puis l’année d’après c’est Batman qui fait son entrée, suivi de Wonder Woman, Green Lantern, Flash et tant d’autres désormais connus. DC Comics va dominer une très large période allant de 1938 à 1956 que l’on appelle plus communément L’âge d’or.


La rédemption de Marvel grâce à Stan Lee


Si l’ancêtre de Marvel, qui s’appelait Timely Publication, vit le jour en 1939, sa consécration arrivera au début des années 60 avec l’arrivée d’un certain Stan Lee. Il crée en 1961 l’équipe des Quatres Fantatiques, puis profite du succès pour lancer Spider-Man, Iron Man, Hulk, Thor, Daredevil, les X-Men et consort.


Si les maisons d’éditions ont des héros qui se ressemblent ou ont des pouvoirs identiques comme Aquaman/Submariner, Flash/QuickSilver, Superman/Hyperion ou encore Green Arrow/Hawkeye. Elles ont leur propres personnages phares, leur propre identité, leur propre univers et ne sont nullement en compétition.

Certains diront que l’univers DC est plus sombre, plus adulte et que l’univers Marvel plus proche du peuple avec des héros qui ont leurs petits soucis au quotidien. Mais le but premier est de divertir.


La rencontre des deux mondes

Ce que l’on appelle un crossover (une rencontre entre deux univers, ici nos deux prétendants) existe en comics. Neuf éditions ont étés édités depuis 1976 en tout ce petit monde pourrait cohabiter sans problème sur une terre parallèle dans leur multivers respectifs. Ce qui a été concrétisé en 2003 avec la parution du comics intitulé JLA/Avengers.


Au cinéma un jour? Le fantasme suprême


Les droits cinématographiques de certains personnages Marvel ayants été répartis au fil des années, certains se sont retrouvés chez 20th Century Fox (l’univers des X-men), Sony (Les personnages de et liés à Spider-Man) et Paramount (Hulk). Mais la plupart appartenaient à Marvel Studios. L’empire Disney a régularisé le tout en rachetant certains studios et a fait des contrats avec d’autres pour des apparitions dans divers films, le plus connu en date est le personnage de Peter Parker alias Spider-Man.

L’univers cinématographique des personnages DC appartient à Warner Bros.


Improbable fantasme, un crossover sur grand écran. Pourtant, c’est Les Eternels du côté de Marvel qui a ouvert la voie en révélant la présence de l’homme d’acier dans l’univers Marvel quand le fils de Phastos pointe du doigt Ikaris et dit: «Papa, c’est Superman avec la cape, et il tirait des rayons laser des yeux»!

Tout ceci n’est bien sûr pas au programme pour l’instant. Les chances de voir Batman, Superman ou Wonder Woman se battre aux côtés des héros Marvel sont infimes. Mais la récente nomination de James Gunn réalisateur des Gardiens de la Galaxie et de Suicide Squad, dans les hautes sphères de Warner pour s’occuper de DC pourrait changer la donne. D’autant plus que James Gunn et Kevin Feige (grand manitou de Marvel) sont amis.


James Gunn à récemment confié dans une interview: «Tout le monde est ouvert à tout,  mais si quelque chose arrive un jour… Qui sait? Mais l’idée de réunir Marvel et DC dans un film serait vraiment amusante pour moi. C’est quelque chose dont nous aimons tous rêver».

L’avenir nous le dira….

Mots-clés :