top of page
publicité_articles_film.jpg

Quand le cinéma français s'attaque au fantastique et à la science-fiction

On était habitué à voir plutôt des comédies ou des films policiers venant de la part de nos voisins de l'Hexagone au cinéma. Le genre fantastique ou science-fiction étant attribué plutôt à des productions américaines qui, il faut le dire, s'éssouflent en matière d'originalité avec la multiplications des productions Disneyennes, des suites et reboots à n'en plus finir.

Et si le cinéma de chez nous se démarquait et gagnait les honneurs du grand public?

Sur la vague à la mode du réchauffement climatique, des virus et autres joyeusetés à la mode, les productions françaises et européennes multiplient les films catastrophico-climatiques mêlés d'un soupçon de fantastique ou sur fond de maladies bizaroïdes. "Dans la Brume" a ouvert les feux en 2018 avec un succès mitigé et la série "Abysses" sortait sur Play Suisse en début d'année.

Ces prochaines semaines on a droit, coup sur coup, à deux longs métrages fantastiques l'un plutôt axé catastrophe/thriller "Acide" qui a été projeté en clôture du NIFFF cette année et l'autre dans un genre un peu différent ,plus poétique: "Le Règne animal" projeté à Cannes avec dans les rôles titres des piliers du cinéma français.


Quand les pluies deviennent mortelles

Guillaume Canet doit faire face à des pluies plutôt mortelles. Des nuages de pluies acides et dévastatrices s’abattent sur la France. Dans un monde qui va bientôt sombrer, une famille fracturée va devoir s’unir pour affronter cette catastrophe climatique et tenter d’y échapper.


Acide, au cinéma le 20 septembre


Un virus qui transforme les humains en animaux

C'est Romain Duris, échappé des brumes parisiennes qui tient le rôle principal de ce film surfant plus sur la vague d'un conte fantastique que d'un thriller. Dans un monde en proie à une vague de mutations qui transforment peu à peu certains humains en animaux, François fait tout pour sauver sa femme, touchée par ce phénomène mystérieux. Alors que la région se peuple de créatures d'un nouveau genre, il embarque Emile, leur fils de seize ans, dans une quête qui bouleversera à jamais leur existence.


Le Règne animal au cinéma le 04 octobre

Ce qui est intéressant dans ces deux productions, c'est que le genre fantastique et science-fiction sert surtout à une histoire humaine et sur des relations familiales. Un effet m'as-tu-vu moins fort que les productions US qui pourrait devenir un rafraîchissement cinématographique un peu plus réfléchi et bienvenu.


L'année 2024 risque d'être relativement bredouille en matière de films de genres américains à cause de la grève qui n'en finit pas. Une aubaine pour les productions européennes de se démarquer et gagner le grand public. A suivre donc.



Comments


bottom of page