top of page
banner 2000x250 .jpg

Soleure 2023: Prix d’interprétation «PRIX SWISSPERFORM 2023»

Cette année, David Constantin est élu meilleur acteur principal d’une production télévisée pour son rôle dans «Tschugger». Clarina Sierro remporte le prix de la meilleure interprétation d’un second rôle dans la série policière «Hors saison», tandis que le prix «Newcomer» est décerné à Meryl Marty pour son interprétation dans «Die Beschatter». Le prix spécial du jury va à Lale Yavas pour ses rôles respectifs dans «Neumatt II» et «Die Beschatter».

Le prix pour la meilleure interprétation dans un rôle principal est remis cette année à David Constantin pour son incarnation de Bax dans «Tschugger». David Constantin est à la fois le protagoniste, co-auteur et co-réalisateur de cette comédie policière valaisanne, produite par Shining Film avec le concours de la SSR Société Suisse de Radiodiffusion Télévision et de Sky. «Sacré Bax! Sexy, mégalomane, à côté de ses pompes – mais toujours avec une boussole morale intacte: il est tout simplement magnifique !» observe le jury dans son hommage. Tout ce que fait David Constantin devant la caméra est empreint de spontanéité et paraît simple comme un jeu d’enfant. «Et pourtant, nous savons qu’il n’y a rien de plus difficile que d’être naturel et spontané devant la caméra», ajoute l’acteur Samuel Streiff dans son allocution officielle aux Journées de Soleure.


Clarina Sierro a obtenu le prix pour la meilleure interprétation dans un second rôle en jouant Elise Jacottet dans la série policière «Hors Saison», produite par AKKA FILMS avec le concours de la RTS Radio Télévision Suisse, SRG SSR, France Télévisions et Gaumont Télévision. Tout comme David Constantin, Clarina Sierro vient elle aussi du Valais. Son rôle dans «Hors Saison» marque ses débuts professionnels devant la caméra. «C’est avec la précision et le doigté d’une horlogère que tu nous guides à travers les abîmes insondables de l’âme humaine», déclare le jury.


«Il t’a fallu faire un grand détour par l’Allemagne pour enfin décrocher ton premier grand rôle dans une série suisse. Une belle réussite!», constate Samuel Streiff lors de la remise du Prix de la relève à Meryl Marty pour son personnage dans la série policière «Die Beschatter» (Turnus Film, RTS Radio Télévision Suisse). «Nous avons admiré ta façon d’exprimer la colère et l’intransigeance d’Agotha, ses efforts pour nous cacher à tout prix son côté doux et vulnérable.» Un véritable tour de force, selon le jury. Meryl Marty a reçu, dimanche soir, le nouveau Prix de la relève. Elle a grandi à Bâle et a fait ses débuts d’actrice dans une série allemande diffusée en streaming.


Le Prix spécial du Jury est allé à Lale Yavas pour ses deux rôles respectifs dans les séries de la RTS «Die Beschatter» et «Neumatt II», produites par Zodiac Pictures et la RTS Radio Télévision Suisse. La présence de Lale dans les deux séries a aussitôt conquis le jury, qu’elle se montre revêche en tant que gérante dans «Neumatt» ou qu’elle joue la propriétaire d’un bar dans «Die Beschatter» où elle répand, fatiguée mais affable, un peu de chaleur humaine dans un monde hostile. «Ton grand talent, c’est de rendre tes personnages vivants et tangibles avec juste quelques détails bien observés. Tu réussis cet exploit avec une élégance remarquable malgré le peu de temps que tu as à disposition.» Lale Yavas a grandi dans le canton d’Argovie. Elle a une carrière internationale à son actif. Elle joue notamment dans la série télévisée germanophone «Tatort Saarbrücken» où elle incarne une médecin légiste.


Depuis 2001, le «PRIX SWISSPERFORM» récompense chaque année des acteur.trice.s pour leur interprétation dans des téléfilms. Pour leur 58e édition, les Journées de Soleure ont pour la première fois décidé de décerner ce prix sans distinction de sexe. Cette édition marque également l’introduction du nouveau Prix de la relève. Chacune des quatre catégories est dotée de CHF 10 000. Le jury se compose cette année de la productrice de films Judith Lichtneckert, de l’acteur Samuel Streiff et de Niccolò Castelli, réalisateur et directeur artistique des Journées de Soleure.


La remise officielle des prix a été suivie du lancement, en avant-première mondiale, de la nouvelle saison de «Neumatt II» à la Reithalle de Soleure, en présence de la showrunner Marianne Wendt, des réalisateur.trice.s Andrea Štaka et Christian Johannes Koch ainsi que des protagonistes de la série, de l’équipe de tournage et de l’équipe de production.

댓글


bottom of page