Terminator 2 - le jugement dernier

Terminator 2 - Judgement Day

Au lendemain de l'holocauste nucléaire du 29 août 1997, les survivants humains entrent en résistance contre la dictature des « machines » (des robots intelligents), ce qui les mène à la victoire en 2029.


L'ordinateur qui contrôle les machines, Skynet, avait envoyé un Terminator (un cyborg tueur) en 1984, afin d'éliminer Sarah Connor avant qu'elle n'ait mis au monde son fils, John Connor, appelé dans le futur à devenir le chef de la résistance humaine contre les machines. Ce plan n'ayant pas fonctionné, Skynet envoie de nouveau un tueur cybernétique, cette fois-ci en 1995, quelque temps avant le début de la guerre atomique de 1997, pour cette fois-ci tenter d'éliminer directement John Connor, encore enfant à cette époquea. Mais, dans le même temps, la résistance humaine envoie elle aussi à cette époque un individu pour protéger John.

Terminator 2 - le jugement dernier

Date de sortie

15 octobre 1991

Durée

137 minutes

Âge

16 ans

Pays

Etats-Unis

Distributeur

20th Century Fox

Genre

Action, Science-fiction, Thriller

Réalisateur

James Cameron

Acteur

Note Clap.ch

Votre note

5.0average rating is 5 out of 5
Donnez une note à ce filmJe ne suis pas fanPas superBienParfaitJe l'adoreDonnez une note à ce film

Suite de Terminator sorti en 1984, ce film est un succès à la fois critique et commercial, ayant une influence notable dans la culture populaire, en particulier chez les amateurs de films d'action et de science-fiction1.


À sa sortie, le film est salué, notamment par les amateurs d'effets spéciaux, car l’utilisation répétée des techniques du morphing et de l'animation 3D étaient à l’époque une véritable révolution (le morphing consiste en la transition fluide d’une forme à une autre et l'animation 3D est communément appelée en français « animation en images de synthèse »). Le film reçut plusieurs récompenses techniques, incluant quatre Oscars pour le maquillage, le mixage sonore, le son et les effets spéciaux.


Après de multiples problèmes en préproduction, notamment dans l'acquisition des droits de l'œuvre, Mario Kassar de Carolco Pictures parvient à obtenir les droits de la franchise au début des années 1990. Cela permet de terminer le scénario mis au point par l'équipe de production de James Cameron. Les coûts de production atteignent 102 millions de dollars, donnant à ce film le budget le plus élevé jamais alloué dans l'industrie cinématographique jusqu'alors.

Sorties de la semaine

Articles à l'actualité