top of page
banner 2000x250 .jpg

Aquaman et le Royaume perdu

Note: 3,5/5

Aquaman ne s'en sort pas si mal


Le voici enfin ce deuxième opus d'Aquaman. Repoussé, reshooté, sujet à polémiques sur les acteurs (trices) du film. Si on en attendait pas grand chose, un peu comme le premier, au final, le film se laisse regarder dans la plus pure tradition du cinéma de divertissement avec pour thème un bonne note écologique d'actualité.



Jason Momoa fait son show dans cette suite qui est finalement une agréable surprise sans en faire un chef-d'oeuvre du cinéma, loin de là. Mais on en a pour notre argent sauf peut-être nos rétines.


Black Manta, toujours hanté par le désir de venger son père, est maintenant plus puissant que jamais avec le légendaire Trident Noir entre ses mains. Pour l’anéantir, Aquaman doit s’associer à son frère Orm ancien roi d’Atlantide et actuellement emprisonné. Ensemble, ils devront surmonter leurs différences pour protéger leur royaume et sauver le monde d’une destruction irréversible.


De l'action à 200%, des scènes épiques, des créatures sous-marines toutes plus étonnantes les unes que les autres, une histoire, somme toute, assez basique où on se laisse prendre au jeu et un méchant au design et look assez cool pour nous satisfaire, voilà ce qui ressort de ce film de plus de deux heures.



Malheureusement, un monde sous-marin, des créatures bizarres, des paysages d'une beauté imaginative et une machinerie digne des meilleurs phantasmes de Jules Verne nécessitent des effets visuels à foison. Et c'est là que le bas blesse et fait mal à nos mirettes. Les plans de personnages éloignés en image de synthèse saccadée et certains décors nous font plus penser à une aquarelle d'un dessin animé Disney. Ca ne le fait pas vraiment.


Mais n'est-on pas ici pour nous amuser? C'est bien le but d'un film de fin d'année, allez-y gaiement.

Posts récents

Voir tout

77ᵉ Festival de Cannes: notre couverture

Jour 8: le Festival continue avec les nouvelles œuvres d’auteurs importants. Il ne reste que quelques jours avant la fin du 77e Festival de Cannes, mais il reste aussi plein de films à découvrir. Voic

1 ความคิดเห็น


Clapman
Clapman
22 ธ.ค. 2566

C'était plutôt cool, mais c'est vrais que la boullie numérique ça casse les yeux au bout d'un moment. 😱

ถูกใจ
bottom of page