top of page
banner 2000x250 .jpg

«Fallout»: rétro-futurisme, western et SF horrifique

Note: 4,5/5

Diffusée sur la plateforme Prime Video depuis avril, Fallout est une série dramatique post-apocalyptique adaptée de la franchise d'un jeux vidéo portant le même nom et créée par Interplay Entertainment.

L'apparence naïve et rétro-futuriste initiale évolue rapidement au cours des épisodes de la première saison avec l'introduction des personnages principaux. Si vous n'êtes pas familier avec le jeu, le style peut surprendre, mais cela reste une découverte intéressante.

L'essence de l'histoire est finalement assez traditionnelle, mettant en scène la domination des élites "éclairées", des pontes du management, des superviseurs et des ressources humaines qui sont prêts à anéantir leur propre pays sous prétexte de protéger et sauver le monde, mais en réalité, pour satisfaire leur désir de suprématie.


La série montre les conséquences d'une guerre nucléaire apocalyptique dans une version alternative uchronique de la Terre, un thème récurrent dans la SF qui consiste à réécrire l'histoire à partir de la modification du passé.

Ici, les progrès de la technologie nucléaire après la Seconde Guerre mondiale ont conduit à l'émergence d'une société rétro-futuriste et à une guerre des ressources. En 2077, lors du déclenchement de l'attaque atomique, de nombreux survivants se sont réfugiés dans des bunkers anti-atomiques, plus communément appelés Abris, construits pour protéger l'humanité en cas d'anéantissement nucléaire.



Plus de deux cents ans plus tard, nous suivons Lucy qui quitte son foyer civilisé de l'Abri 33 pour partir à la recherche de son père dans le désert dangereusement impitoyable de Los Angeles en ruine, contaminé par des animaux mutants, une population sauvage et des dangers de toutes natures.

En chemin, elle rencontre un écuyer de la Confrérie de l'Acier (une organisation paramilitaire dotée d'armures exosquelettes) et un chasseur de primes mort-vivant, chacun avec son propre passé mystérieux et des plans à élucider.


Nous suivons au fil des épisodes le chemin de chacun des protagonistes avant leur rencontre et des révélations qui les unissent tous dans un épisode final qui ouvre la porte sur de nouvelles aventures dans une future saison 2.



L'histoire est intrinsèquement sombre, avec un futur peu reluisant. Les scènes sont fréquemment difficiles, agrémentées d'effets gores et désagréables. Cependant, la réalisation adoucit l'ensemble grâce à une approche naïve mélangée de rétro-futurisme, de western et une bande-son typique des années 50 aux Etats-Unis.


Carton plein pour la série dont la saison 2 est confirmée par Amazon Prime. Mais il faudra attendre 2026 pour découvrir la suite des aventures de Lucy (Ella Purnell), La goule (Walton Goggins), Maximus (Aaron Moten) et Hank (Kyle MacLachlan). Entre temps vous pouvez toujours vous consoler sur Fallout 4 qui est le jeu le plus vendu en Europe actuellement.






Comentários


bottom of page