top of page
banner 2000x250 .jpg

Gen-V: les super-étudiants se rebellent

Disponible sur Prime Vidéo depuis fin septembre, le spin-off de la série The Boys, elle-même tirée d'un comics, cartonne et va même bénéficier d'une seconde saison.

Depuis quelques années, les super-héros MARVEL et autres DC sont foison sur les écrans, mais une série irrévérencieuse va bousculer le thème du super-héros gentil et bien pensant avec une série créée par Eric Kripke où des personnages surpuissants sont reconnus comme des super-héros par le grand public et travaillent pour la puissante société Vought International, qui s'occupe de leur promotion et de leur commercialisation. Bien loin de leur apparence héroïque, la plupart d'entre eux sont corrompus et arrogants, voire de dangereux psychopathes. Menée par l'acteur Karl Urban, la série The Boys rencontre un franc succès depuis 2019 et s'en va gentiment vers sa quatrième saison.


Entre temps, les créateurs qui n'ont pas chômés décident de créer un spin-off (histoire parralèlle dans le même univers) et cela donne Gen-V.

Aussi trash, voir plus, que la série de base, la trame suit des jeunes gens avec des pouvoirs qui sont mis à rude épreuve et subissent de nombreux tests au sein de la Godolkin University School of Crimefighting tenue par Vought International.

La première saison qui compte huit épisodes ne déroge pas à la règle de la série de base: trahison, faux-semblants, scènes gore et sex trash cohabitent dans ce joyeux foutoir de l'université Godolkin. On suit un groupe de huit étudiants plus au moins intègres qui devriendront les "héros" de cette histoire bad-ass.


La première saison met le paquet jusqu'à la dernière image de la fin du huitième épisode qui se termine forcément par un cou de théâtre et l'apparition d'un personnage récurrent de la série mère.

Episodes

  1. Godolkin University (God U.)

  2. Premier Jour (First Day)

  3. Think Brink (#ThinkBrink)

  4. Toute la vérité (The Whole Truth)

  5. Bienvenue au Club des Monstres (Welcome to the Monster Club)

  6. Jumanji

  7. Nausée (Sick)

  8. Les Gardiens de Godolkin (Guardians of Godolkin)

 

Note: 4,5/5




Posts récents

Voir tout

77ᵉ Festival de Cannes: notre couverture

Jour 6: de la Norvège au Japon, notre chroniqueur a bien voyagé avec les films. Armand (Un Certain Regard) Halfdan Ullmann Tøndel, petit-fils de Liv Ullmann et Ingmar Bergman, signe son premier long m

Comments


bottom of page