top of page
banner 2000x250 .jpg

Levante, un combat qui rend plus fort !

Le premier film de la réalisatrice Italo-brésilienne avait fait grand bruit lors de la semaine de la critique à Cannes en 2023. Voici que le film sort en suisse romande. Le combat de cette jeune joueuse de volleyball sous la présidence de Jair Bolsonaro est merveilleusement mis en scène par Lillah Halla. Un film puissant sur un combat féminin qui se battra jusqu'au bout contre une certaine éducation ancrée dans les moeurs et alimentée par les puissants milieux évangélistes conservateurs au Brésil.


Note: 5/5

Sofia (Ayomi Domenica)

Sofia (Ayomi Domenica), une joueuse de volleyball prometteuse de 17 ans, apprend qu’elle est enceinte la veille d’un championnat qui peut sceller son destin. Ne voulant pas de cette grossesse, elle cherche à se faire avorter illégalement et se retrouve la cible d’un groupe fondamentaliste bien décidé à l’en empêcher à tout prix. Mais ni Sofia ni ses proches n’ont l’intention de se soumettre à l’aveugle ferveur de la masse.


Il a fallu 7 ans à la réalisatrice pour créer, réaliser et sortir ce film. Au milieu de toutes ces années, la présidence controversée du Président Bolsonaro, évengéliste et partisant des milieux concervateurs du pays. Pays où l'avortement est interdit pas la loi.

Les premières minutes nous donnent l'impression que l'on va tomber dans certains clichés à la mode. Mais Le film ne se présente pas comme film militantiste actuel mais comme l'histoire d'une femme filmé par une femme. Un combat de leurs droits face à la société moralisatrice actuelle.



La mise en scène de Lillah Halla nous plonge directement dans le vif du sujet et ne nous lâchera pas jusqu'à la dernière seconde. De par son milieu sportif, de la pensée de la jeunesse actuelle, de son esprit d'équipe, le film est malgré tout très vivant et prenant.

Le métrage est entrecoupé de magnifiques visuels métaphoriques au milieu de cette histoire que l'on sent tendue mais jamais défaitiste.


 

La fiche film: Levante (clap.ch)


Au Cinématographe à partir du 3 avril 2024








Comments


bottom of page