top of page
banner 2000x250 .jpg

Cinéma de genre africain ou cinéma africain de genre?

Dernière mise à jour : 2 déc. 2023

Le cinéma ne se pose pas de question de genre: il en a toujours eu plusieurs. Mais il peut arriver quand même, il arrive même souvent que certains genres paraissent plus assignés ici que là, comme Hollywood ou Cinecitta, pour ne pas les nommer mais ne citer qu’eux…


Le prochain cycle, en collaboration avec le Festival cinémas d’Afrique, va donc s’efforcer de tordre le cou aux clichés tout en en illustrant peut-être d’autres, moins connus sous nos latitudes: western, polar, horreur, science-fiction ou fantastique, comédie musicale… Comment ces genres sont-ils traités par ce cinéma d’ Afrique lui-même souvent réduit à un misérable cliché du genre calebasse?


A découvrir le 7 décembre à la Maison de quartier Sous Gare - Lausanne


DACHRA de Abdelhamid Bouchnak Tunisie, 2018, fiction, 113', VO ST FR, 16/16

Yasmine est une jeune étudiante en journalisme. Avec deux amis, Walid et Bilel, ils vont enquêter sur une découverte macabre datant de plus de vingt-cinq ans: le cadavre d'une femme mutilée, Mongia. Ils découvrent une terrifiante vérité et se retrouvent pris au piège dans un village au milieu de nulle part.

Il s’agit d’un premier film d’horreur 100 % tunisien.

Bar dès 19h00 - projection à 20h suivie d'une discussion - Entrée libre au chapeau


Ce cycle est organisé en collaboration avec le festival « Cinémas d’Afrique Lausanne »

Σχόλια


bottom of page