top of page
banner 2000x250 .jpg

FIFF 2024, sélection officielle des courts métrages: programme 3

Dernière mise à jour : 18 mars



Le troisième programme de courts métrages nous fait voyager au coeur de l’Inde, de l’Iran, de la Serbie et de la Colombie, vers d’autres horizons le temps d’une heure et demie. 

Entre couleurs et noir/blanc ce programme de six courts métrages nous plonge dans un cadre idyllique.  Asseyez-vous confortablement le voyage cinématographique démarre maintenant. 


Une diversité, une mise en valeur


Qu’ils soient en couleur sombres ou vives, ces six courts métrages ont tous un point commun: celui de mettre en avant les gens et leur pays respectifs. Pour le spectateur, c’est un régal pour les yeux. Quant aux réalisateurs, ils ont su donner une émotion brute et singulière pour que le public ne s’ennuie pas. Entre rires et larmes ce programme incite à la réflexion et nous emmène dans le tourbillon de la vie réelle. La diversité de ces six courts métrages a fait salle comble pour notre plus grand bonheur.


Un programme riche et varié 


Dans cette série de courts métrages, on remarque de suite la pluralité des styles cinématographiques, des cultures étrangères et des paysages. Six histoires différentes qui traitent des sujets reflétant la dure réalité que mènent certains habitants dans les pays les plus pauvres. 

De la violence physique et morale en passant par une pointe d’humour et de moralité (le dernier court de cette série, Basri and Salma in a Never-ending Comedy), ce premier programme (qui est le troisième fut riche en émotions fortes.

Un bon mélange entre la dure réalité et la vie plus joyeuse avec plein d’enfants. 



Mrs Iran’s Husband, White Ant, No Flowers, Luthier, The Gost You Draw on my Back et Basri and Salma in a Never-Ending Comedy (bien joué de garder le plus drôle pour la fin), tels sont les courts métrages que vous avez pu voir dans ce troisième programme au FIFF. Entre documentaire, témoignages, film d’animation et humour grinçant, ce programme est clairement le reflet de la réalité quotidienne entre ici et là-bas. Une palette d’émotions fortes entre rires et larmes. Vivement le prochain programme. 

 

Comments


bottom of page