top of page
publicité_articles_film.jpg

FIFF 38e édition. Notre couverture

Dernière mise à jour : 24 mars



100 films de 49 pays, rythmés par l’humour et l’esprit de transgression


Du 15 au 24 mars 2024, le Festival International du Film de Fribourg (FIFF) passe aux platines pour un set d’anthologie composé de 100 films, en provenance de 49 pays, avec 5 premières mondiales, 5 internationales, 5 européennes et 40 premières suisses. Pour sa 38e édition, le FIFF propose:

  • Un coup de projecteur sur la culture hip-hop qui fête ses 50 ans.

  • Le premier panorama au monde consacré à la cinématographie de la Macédoine du Nord.

  • Deux cartes blanches à l’actrice franco-iranienne Golshifteh Farahani et au réalisateur Michel Gondry.

  • Des Séances de minuit, d’autres pour toute la famille, et le plaisir des films prolongé par des expériences culinaires dans les restaurants fribourgeois grâce à Un film, un repas. A Fribourg, mais aussi à Bulle durant le dernier week-end du Festival.


 

La couverture de clap



 


Les 12 films de la Compétition internationale: Longs métrages


A Normal Family de Hur Jin-ho, Corée du Sud, 2023 – Première suisse

– Les dilemmes vertigineux d’une famille faisant face à l’implication de leurs ados dans un drame.

Arillo de hombre muerto (Dead Man's Switch) d'Alejandro Gerber Bicecci, Mexico, 2023 – Première européenne

– Le cauchemar en noir et blanc d’une conductrice de métro qui découvre que son mari a disparu sans laisser de traces.

Cuadrilátero (Quadrilateral) de Daniel Rodríguez Risco, Peru, 2023 – Première mondiale

– Une dystopie délibérément immorale dans laquelle chaque membre de la famille se bat pour maintenir sa place.

Day Tripper de Chen Yanqi, China, 2023 – Première suisse

– Entre humour et satire, une chronique du quotidien l’un de ces jours où rien ne semble fonctionner.

Déserts (Deserts) de Faouzi Bensaïdi, Morocco, France, Germany, Belgium, 2023 – Première suisse

– Un road-movie marocain aux airs de western absurde, sélectionné à la Quinzaine des cinéastes à Cannes.

Inshallah a Boy d'Amjad Al Rasheed, Jordan, Saudi Arabia, Qatar, France, Egypt, 2023 – Première suisse

– Un regard sans fard sur les injustices vécues par une jeune veuve et sa fille. Film représentant la Jordanie aux Oscars.

La Suprema de Felipe Holguín Caro, Colombia, 2023 – Première suisse

– La jeune Laureana défie les normes pour diffuser un championnat de boxe à sa communauté.

Only the River Flows de Wei Shujun, China, 2023 – Première suisse

– Un thriller à la photographie crépusculaire et mélancolique. Sélectionné dans Un Certain Regard à Cannes.

The Monk and the Gun de Pawo Choyning Dorji, Bhutan, France, Taiwan, United States, Hong Kong, 2023 – Première suisse

– Les bouleversements de la transition politique du Bouthan vers une démocratie, racontés avec humour.

Who Is Afraid of Writing Class? de Ma Lanhua, China, 2023 – Première mondiale

– Un facétieux mélange d’animation et d’images réelles, pour explorer avec humour le système éducatif chinois.

Within de Guo Dalu, China, 2023 – Première suisse

– Un thriller dressant le poignant portrait d’une Chine où les injustices sociales décident de l’avenir des enfants.

Yellow Bus de Wendy Bednarz, United Arab Emirates, Jordan, India, United States, 2023 – Première européenne

– Le combat d’une mère ayant quitté l’Inde pour le golfe Persique avec son mari et ses deux filles.



Les 16 films de la Compétition internationale: Courts métrages


En provenance de : Bangladesh, Colombie, Égypte, Inde (et Royaume-Uni), Indonésie, Iran, Kirghizistan, Népal (et États-Unis), Pakistan (et Liban, Canada, Émirats arabes unis), Serbie



Longs métrages : Iryna Bardakova (Ukraine), Flavien Demarigny aka Mambo (France), Dieter Kosslick (Allemagne), Carlos Leal (Suisse/Espagne)


Courts métrages : Lauriane Gilliéron (Suisse), Elie Grappe (France/Suisse), Teona Strugar Mitevska (Macédoine du Nord)

Comments


bottom of page