L'Espagne, pays à l’honneur du ZFF 2022

Le 18e Zurich Film Festival (du 22.09. au 2.10.2022) célèbre le 7e art de la péninsule ibérique et consacre sa section «Nouveaux Horizons» au cinéma contemporain espagnol. L’actrice-vedette espagnole María Cerezuela sera d’ailleurs le visage de la campagne du ZFF sur la nouvelle affiche du festival. À cette occasion, le célèbre photographe suisse Gabriel Hill a invité la détentrice d’un Goya à une séance photos à Zurich.

Cette année, un doux parfum de paella embaumera la Sechseläutenplatz au son du flamenco. En effet, l’Espagne est le pays à l’honneur du 18e Zurich Film Festival, le plus grand festival du cinéma de Suisse, qui se tiendra du 22 septembre au 2 octobre 2022. Dans le cadre de la section «Nouveaux Horizons», le ZFF diffuse 12 films de jeunes talents venu-es de la péninsule ibérique. «L’Espagne est une grande productrice de films qui a vu naître des maîtres du 7e art, comme Luis Buñuel, Carlos Saura ou Pedro Almodóvar», a expliqué Christian Jungen, directeur artistique du Zurich Film Festival. «Aujourd’hui, la nouvelle génération de jeunes réalisateurs et, surtout, de jeunes réalisatrices en devenir aspire à aborder les tensions sociales qui règnent dans leur pays. Cette année, ce sont leurs créations que nous mettons à l’honneur.» ALCARRÀS, de Carla Simón (*1986, Barcelone), figure parmi les œuvres au programme et fêtera sa Première suisse au cadre du ZFF. Ce drame social, lauréat de l’Ours d’Or de la Berlinale, brosse le portrait d’une famille de cultivateurs de pêches dont l’existence est menacée par la mondialisation.

De nombreux-ses invité-es venu-es d’Espagne sont attendu-es cette année au ZFF. La vedette espagnole María Cerezuela est d’ailleurs déjà venue à Zurich. En effet, l’actrice primée pour son rôle dans le film basque MAIXABEL, présenté l’an dernier au ZFF, était présente en avril dans la ville bordant la Limmat pour une séance photos. Elle est désormais le visage du festival illustrant la nouvelle affiche du ZFF. «María est une actrice charismatique et l’un des visages de l’émergence du cinéma contemporain espagnol. Son rôle dans MAIXABEL lui a valu un Goya, le pendant espagnol de l’Oscar, de la Révélation féminine», a poursuivi Christian Jungen. «Elle rayonne d’optimisme, d’assurance et d’énergie débridée comme nous, au ZFF. Pour la troisième fois consécutive, notre affiche fait la part belle à une jeune actrice talentueuse et souligne ainsi notre engagement en faveur de la relève au cinéma.»

L’actrice basque María Cerezuela (*1993) considère comme un honneur d’avoir été choisie pour représenter la campagne. «Il s’agit d’un grand pas dans ma carrière. Je n’aurais jamais pensé que mon travail me mènerait à quelque chose de comparable et je suis reconnaissante qu’un festival si réputé s’engage à conférer de la visibilité aux jeunes talents», a-t-elle expliqué. Et d’ajouter: «Zurich est une ville merveilleuse et élégante. Je m’y suis sentie bien d’emblée. La jolie vieille ville, les montagnes environnantes, la rivière et même la météo m’ont rappelé Bilbao.»

Le célèbre photographe suisse Gabriel Hill a immortalisé María Cerezuela. Il travaille pour le ZFF depuis 2017, et c’est également à lui que l’on doit le portrait, l’an dernier, de la jeune actrice danoise Sandra Guldberg Kampp. «J’aime travailler pour le ZFF, c’est un grand honneur. En effet, le festival peut se targuer d’un rayonnement international, surtout aux États-Unis, et le portrait sera non seulement vu partout à Zurich, mais aussi dans le monde entier, via les réseaux sociaux. J'ai adoré travailler avec María, c'est une personne très chaleureuse et une vraie professionnelle. J’ai trouvé la collaboration facile et très agréable.

Cette année, le Zurich Film Festival célèbre non seulement le cinéma espagnol, mais aussi 10 ans de collaboration avec le festival du film de Saint-Sébastien. «Le San Sebastian Film Festival compte parmi les festivals internationaux les plus réputés. Le calendrier des deux événements se chevauche chaque année. Nous avons préféré, il y a dix ans, nous mettre d’accord avec l’Espagne plutôt que d’entrer en concurrence. Ces échanges ont donné naissance à une collaboration stratégique forte, qui s’est muée au fil des ans en belle amitié avec le directeur José Luis Rebordinos et son équipe», a raconté Christian Jungen. «Pour célébrer cette amitié helvético-espagnole, le ZFF proposera, après la représentation d’un film espagnol, un repas mêlant spécialités ibériques.» Et José Luis Rebordinos d’ajouter: «Le San Sebastian IFF est fier et honoré de cette collaboration longue de 10 ans avec le Zurich Film Festival. Elle permet de mieux promouvoir le cinéma suisse en Espagne et le cinéma espagnol en Suisse. Cette amitié de longue date qui nous lie représente également un partenariat stratégique avec un festival qui, année après année, devient toujours plus une manifestation incontournable dans le paysage des festivals européens.»


Site officel: Home - Zurich Film Festival (zff.com)

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout