top of page
banner 2000x250 .jpg

Les Filles d'Olfa

Note: 4,5/5

Après ses remarquables “Le Challat de Tunis", "La Belle et la meute" et "L’homme qui a vendu sa peau", Kaouther Ben Hania revient avec un film enquête exceptionnel qui mêle le documentaire et la reconstitution.


La cinéaste tunisienne met en place un processus qui lui permet de confronter frontalement la réalité à la fiction en rendant la frontière entre les deux littéralement invisible.


Ce film admirable sert de révélateur non seulement à Olfa et à ses filles cadettes mais aussi aux comédiennes qui se retrouvent mêler à leur histoire tragique et à la réalisatrice dont le matériel de base de cesse d’évoluer en cours d’élaboration. C’est magistralement vertigineux.


Sous nos yeux, l’oeuvre devient vivante. On assiste à l’essence d’une création qui ne cesse de s’interroger et de se remettre en question.


Kaouther Ben Hania parvient même à inviter le doute quant aux croyance de chacune des protagonistes qui se servent du film pour affirmer leur personnalité et écouter celles des autres, sans crainte d’exposer aussi leurs contradictions.


Avec Les Filles d'Olfa, elle fait le portrait de son pays vu par les victimes d’un pouvoir mortifère de la pensée unique.


Magnifiquement effrayant.


FORMAT 16/9


FORMAT 1/1


Comentarios


bottom of page