top of page
publicité_articles_film.jpg

Locarno 2023 le palmarès

Onze journées cinéphiles qui ont enthousiasmé le public et la critique. Salles combles, découvertes de cinéma et émotions partagées : c'était Locarno76, l'édition qui a vu triompher Mantagheye bohrani (Critical Zone) d'Ali Ahmadzadeh, récompensé du Pardo d’oro.

Un hymne à la résistance iranienne et à la liberté.

© Locarno Film Festival /Ti-Press

Photo: Sina Ataeian Dena - Film Producer de Mantagheye bohrani (Critical Zone) de Ali Ahmadzadeh


Avec son programme très attendu d'avant-premières et de pépites provenant du monde entier, Locarno76 a proposé à son public un voyage sans frontières dans les méandres captivants du cinéma contemporain. Les nombreuses salles combles, ainsi que la présence massive de jeunes et très jeunes, ont salué une édition placée sous le signe de l’inclusivité et de l’universalité. Cette dernière a su réenchanter avec sa programmation le cinéma d'auteur et indépendant.

Le palmarès de Locarno76 a couronné Mantagheye bohrani (Critical Zone) d'Ali Ahmadzadeh, un film tourné clandestinement dans les rues de Téhéran, en déjouant la censure des autorités iraniennes. Les prix de la meilleure interprétation, non-genrés depuis cette année, ont été décernés à quatre actrices et un acteur qui ont brillé par leurs performances dans les catégories Concorso internazionale et Concorso Cineasti del presente.

Le directeur artistique du Locarno Film Festival, Giona A. Nazzaro, s’est réjoui de ce succès: « Cette édition enthousiasmante a réaffirmé le rôle central du Locarno Film Festival et sa capacité à explorer le cinéma contemporain sous toutes ses formes en attirant un public généreux, curieux et passionné, qui s’est pressé sur la Piazza Grande et a rempli les salles. Locarno76 est une excellente édition, marquée par une participation en hausse de 10% et une sélection qui a ravi la critique, les cinéphiles et le grand public! »

L’édition 2023 Cœur battant du Festival, la Piazza Grande a offert au public une programmation éclectique et populaire avec L'Étoile filante, une comédie désopilante proposée en ouverture ; le retour émouvant de Ken Loach avec The Old Oak ; l'immersion en pleine nature de Luc Jacquet ; et les prix attribués à des figures mondiales du septième art, telles que Pietro Scalia, Tsai Ming-liang et Marianne Slot. Ce soir, Locarno baissera le rideau avec Shayda, un film présenté par la réalisatrice Noora Niasari et par l'actrice Zar Amir Ebrahimi.  Ce récit au féminin, qui raconte en toile de fond les combats sociaux et civiques en Iran, a conquis le Sundance Film Festival en janvier dernier.


Avec 214 films programmés et 466 projections, les salles du Festival ont fait carton plein, grâce au Concorso internazionale qui a mis à l’honneur tous les genres cinématographiques, en cherchant à appréhender au mieux le présent, à l'audace du Concorso Cineasti del presente et des Pardi di domani, à la richesse des échanges qui ont rythmé les Conversations ouvertes au public et, enfin, grâce à la Rétrospective, qui a permis d’apprécier les infinies nuances chromatiques du cinéma populaire mexicain.


Le palmarès complet


Concorso Cineasti del presente

Pardo d’oro Concorso Cineasti del presente pour le meilleur film

HAO JIU BU JIAN (DREAMING & DYING) de Nelson Yeo, Singapour/Indonésie


Prix pour le meilleur réalisateur émergent de la Ville et de la Région de Locarno

Katharina Huber pour EIN SCHÖNER ORT, Allemagne


Prix spécial du jury CINÉ+

CAMPING DU LAC de Éléonore Saintagnan, Belgique/France


Pardo pour la meilleure interprétation

Clara Schwinning pour EIN SCHÖNER ORT de Katharina Huber, Allemagne


Pardo pour la meilleure interprétation

Isold Halldórudóttir et Stavros Zafeiris pour TOUCHED de Claudia Rorarius, Allemagne


Mentions spéciales

EKSKURZIJA (EXCURSION) de Una Gunjak, Bosnie-Herzégovine/Croatie/Serbie/France/Norvège/Qatar

NEGU HURBILAK de Colectivo Negu, Espagne


First Feature

Swatch First Feature Award (Prix pour le meilleur premier long métrage)

HAO JIU BU JIAN (DREAMING & DYING) de Nelson Yeo, Singapour/Indonésie


Pardi di domani


Concorso Corti d’autore

Pardino d’oro Swiss Life du meilleur court métrage d’auteur-trice

THE PASSING de Ivete Lucas, Patrick Bresnan, États-Unis

Mention Spéciale et Court métrage du Locarno Film Festival candidat pour les European Film Awards

BEEN THERE de Corina Schwingruber Ilić, Suisse

Concorso internazionale


Pardino d’oro SRG SSR du meilleur court métrage international

EN UNDERSØGELSE AF EMPATI (A STUDY OF EMPATHY) de Hilke Rönnfeldt, Danemark/Allemagne


Pardino d’argento SRG SSR pour la Compétition internationale

DU BIST SO WUNDERBAR de Leandro Goddinho, Paulo Menezes, Allemagne/Brésil


Prix de la mise en scène Pardi di domani – BONALUMI Engineering

Eric K. Boulianne pour FAIRE UN ENFANT, Canada


Prix Medien Patent Verwaltung AG

NEGAHBAN (THE GUARD) de Amirhossein Shojaei, Iran


Concorso nazionale


Pardino d’oro Swiss Life pour le meilleur court métrage suisse

LETZTE NACHT de Lea Bloch, Suisse


Pardino d’argento Swiss Life pour la Compétition nationale

NIGHT SHIFT de Kayije Kagame, Hugo Radi, Suisse


Prix du meilleur espoir suisse

LETZTE NACHT de Lea Bloch, Suisse


Pardo Verde Ricola


Pardo Verde Ricola

ČUVARI FORMULE (GUARDIANS OF THE FORMULA) de Dragan Bjelogrlić, Serbie/Slovénie/Monténégro/Macédoine du Nord


Mentions Spéciales

PROCIDA, film réalisé par les participants du Procida Film Atelier, Italie

VALLEY PRIDE de Lukas Marxt, Autriche/Allemagne


La soirée sur la Piazza Grande se conclura par la remise des prix aux lauréat·e·s du Prix du Public UBS et du Variety Piazza Grande Award, suivie de la projection du film de clôture Shayda de Noora Niasari et, en deuxième séance, d’un titre surprise choisi par Marco Solari pour saluer le public et tirer sa révérence après 23 ans à la tête du Festival.


La 77e édition du Locarno Film Festival se tiendra du 7 au 17 août 2024


Comments


bottom of page