top of page
banner 2000x250 .jpg

Critiques mitigées pour «Megalopolis»

Après la projection de Megalopolis de Francis Ford Coppola à Cannes hier les critiques sont très contrastées. On aura tout dit et tous fantasmé sur ce film rêvé par son rélaisateur depuis plus de quarante ans, Présenté en grande pompes pour attirer les distributeurs assez frileux, (le film n'en a toujours pas en Suisse) le métrage est qualifié d'unique, désespéré, grandiose et grotesque. Quoi qu'il en soit, le dernier film du grand Coppola sera a n'en pas douter, un ovni du Septième Art.



Avec un score de 50% sur Rotten Tomatoes, le film est qualifié d'agonisant à regarder au pire et plutôt d'ennuyeux au mieux.


  1. Première souligne un discours manichéen et rabâché qui entraîne le film vers sa propre chute.

  2. Ecran Large rapporte des retours positifs, qualifiant le film d’incroyable et étonnant. Coppola aurait repoussé les limites du cinéma en utilisant des effets visuels et des éléments émotionnels similaires à ceux des films de super héros.

  3. Le Bleu du Miroir évoque une orgie de cinéma avec des séquences folles enchaînées pendant plus de deux heures.

  4. Notre rédacteur Max Borg: si l’ambition est louable, le résultat est plutôt confus avec cette satire qui s’attaque au capitalisme américain en le rapprochant allégoriquement à l’époque romaine (les deux personnages principaux s’appellent Catilina et Cicero). Comme le Don Quijote de Terry Gilliam il y a six ans, on est contents que le cinéaste ait atteint son but, même si le film en soi n’est pas toujours enthousiasmant.


Applaudissements à la fin de la projection, mais aussi quelques huées. Megalopolis ne fait pas l'unanimité.

En somme, Megalopolis suscite des réactions contrastées, mais il semble que le film ait réussi à captiver l’attention du public et des critiques.

Peut-être était-il trop attendu?

Quoi qu'il en soit, cela restera à vous de juger.

 

Comments


bottom of page