Et le ciel s'assombrit (Skyggen i mit øje)

Note: 5/5

Comme il l’avait magistralement prouvé dans les scènes de batailles napoléoniennes de sa remarquable série 1864 en 2014, Ole Bornedal fait partie des cinéastes vivants qui savent le mieux filmer la guerre.

Son film met en scène l’horreur dans ses moindres détails sans jamais chercher l’émotion gratuite.

La dernière scène est l’une des plus belles choses vues sur un écran ces derniers mois.


18 vues0 commentaire