top of page
banner 2000x250 .jpg

«Godzilla Minus One» sur NETFLIX: son Oscars des effets visuels est mérité.

Note: 4/5

Depuis quelques jours, le film qui a gagné l'OSCARS des meilleurs effets spéciaux cette année est enfin dsponible sur la plateforme NETFLIX.

Et c'est avec un plaisir non dissimulé que nous avons visionné ce film pour apprécier les images impressionantes de cette production de la Toho.

Il y quelques mois, nous avions rédigé un article sur le dernier Godzilla japonais qui n'est pas ou peu sorti dans nos cinéma en romandie. Vous avez enfin la chance de pourvoir le visionner sur la plateforme NETFLIX depuis quelques jours.


Inspiré du film original de Ishiro Honda Godzilla (1954), le scénario du film se situe en 1947, dans un Japon d’après-guerre au plus bas économiquement et moralement. Alors que la population encaisse le traumatisme atomique, Godzilla, le gigantesque lézard, surgit des profondeurs et ravage le pays. Koichi Shikishima (Ryunosuke Kamiki) est un kamikaze déserteur honteux de n’avoir pas fait honneur à son pays. Alors que le kaiju décime la population, il y voit une opportunité de racheter sa conduite pendant la guerre.



Si le métrage propose des scènes impressionnantes dès que la créature apparaît autant sur terre qu'en mer, la mise en scène et le scénario mérite un minimum de connaissance de l'histoire et des us et coutumes de l'Empire du soleil levant.

Un soin particulier à été fait au niveau des costumes et des décors du film se passant après-guerre et le traitement de l'image nous donne même l'impression d'une production d'époque par moments.

Le jeu d'acteur est comme à l'accoutumée très nippon, tantôt soft, tantôt surjoué, mais cela n'enlève rien au plaisir de retrouver le lézard atomique chers aux Japonais et surtout dans sa version originale non américanisée.


Pour tout ceci Godzilla Minus One mérite sa note et sa statuettes. On en redemande.

 



留言


bottom of page