Mad Heidi

Note: 4/5

Johannes Hartmann et Sandro Klopfstein ne reculent devant aucune exagération et s’amusent à dynamiter le côté bien «propre en ordre» de leur pays dans un délire qui tient à la fois de l’hommage et de l’irrévérence.

En plus d’être un divertissement haut en couleur, Mad Heidi est salutaire car il prend le parti de la résistance dans un pays dont la population a mainte fois prouvé son inféodation à ceux qui le dirigent.