top of page
publicité_articles_film.jpg

Magnificat

Note: 4/5

Pour son premier long métrage de cinéma, Virginie Sauveur adapte le roman d’Anne-Isabelle Lacassagne et peint le portrait d’une femme décidée à trouver la vérité dans une affaire peu banale au détriment de son fils en plein crise existentielle.


Karine Viard crève l’écran. Très impliquée dans son rôle, elle campe une Charlotte dévouée jusqu’à l’obsession qui va devoir renouer avec un passé qu’elle pensait avoir définitivement enfoui.


Toute l’enquête autour de la disparition d'une femme devenue prêtre par pure conviction est passionnante, mais la relation entre Charlotte et son fils souffre un peu d’un trop plein émotionnel manquant de finesse. Mais mis à part ce bémol dû surtout à l’interprétation très moyenne du jeune Maxime Bergeron, Magnificat est une oeuvre qui mérite le détour pour ses thèmes et ses interprètes.


Un film très habile.


FORMAT 16/9



FORMAT 1/1


Commenti


bottom of page